La remise de ces 42 véhicules sortis d’usines à l’Institut National de la Satistique par le groupe de la Banque Mondiale à travers le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) rentre dans le cadre de la réalisation du quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH4).

La cérémonie tenue à Nongo a été présidée par le Ministre du Plan et de la Coopération Internationale en présence des plusieures cadres dudit département, du Chef de Cabinet du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique ; du Représentant de la Banque Mondiale et celui du Fonds des Nations Unies pour la Population;…

Situant le contexte, le Directeur général de l’Institut National de la Satistique (INS) et Coordonnateur National du RGPH-4 , Dr Makan Doumbouya a rappelé que la collecte des données de la cartographie censitaire a débuté le 11 mars 2024 et se poursuit. « Cette collecte de données est assurée par 540 agents cartographes et 180 Chefs d’équipes déployés sur l’ensemble du terrain. Comme vous le savez, un Recensement Général de la Population et de l’Habitation vaut ce que vaut la supervision de la collecte des données sur le terrain. Car, la qualité des données collectées dépend fortement de celle de la supervision des agents sur le terrain », a-t-il précisé.

Pour assurer une supervision efficace, ajoute-t-il,, 45 superviseurs sont déployés permanemment sur le terrain. En moyenne, un superviseur contrôle les travaux de 4 Chefs d’équipes et de 12 agents cartographes.« Ces agents sont souvent déployés dans plusieurs localités au même moment, ce qui nécessité une forte mobilité des superviseurs. Car, les superviseurs doivent contrôler quotidiennement les agents pour s’assurer de leur présence sur le terrain et de leur performance ainsi que de la qualité des données. Pour faciliter leur déplacement, il est nécessaire de doter ces superviseurs d’engins .»

C’est dans ce cadre, poursuit-il, le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale, à l’Institut National de la Statistique, a sollicité et obtenu un financement pour l’acquisition de 42 véhicules qui seront déployés essentiellement dans le cadre de la collecte des données de la cartographie censitaire et du dénombrement du RGPH -4.« Ces véhicules seront également déployés dans le cadre de la formation des agents de terrain du dénombrement. C’est pourquoi, je profite de cette occasion pour exprime toute ma gratitude à Messieurs les Ministres du Plan et de la Coopération Internationale, de la Santé et de l’Hygiène Publique pour leur leadership et leur implication dans la mise en œuvre réussie du RGPH -4. Et, j’adresse également mes sincères remerciements à la Banque Mondiale et au Fonds des Nations Unies pour la Population pour leurs appuis techniques et financiers constants à la réalisation de cette opération», a formulé Dr Makan Doumbouya.

Intervenant, le Représentant résident de la Banque Mondiale, M. Issa Diaw, a indiqué que cette remise a été rendue effective grâce aux efforts conjugués du gouvernement de la Guinée avec l’appui financier de la Banque Mondiale à travers le Projet de Renforcement des capacités sanitaires. « Ce geste témoigne une fois de plus de l’engagement du Groupe de la Banque Mondiale à accompagner la Guinée et à mettre en œuvre de manière réussie le quatrième RGPH4. Et surtout, il montre l’importance que notre Institution accorde à la mise à disposition de données démographiques de qualité. Ces informations sont cruciales pour la bonne gouvernance, l’élaboration de politiques de développement, et la réduction des risques afin de répondre aux crises éventuelles (…). Le recensement fournit des données essentielles pour la prise de décisions éclairées, l’évaluation et la planification à l’échelle nationale et locale », a-t-il précisé.

Évoquant toujours l’importance du recensement dans la santé, le Représentant résident de la Banque mondiale a souligné que les données de recensement permettent d’établir ou d’ajuster le budget, de mieux planifier la répartition et le programme, d’évaluer les effets et impacts… « La remise de ces véhicules s’inscrit dans le cadre de la convention d’une valeur de 54 millions de dollars entre le gouvernement guinéen et l’UNFPA à travers le Projet santé. Cet appui renforce les besoins en équipements et matériels du Ministère du Plan et de la Coopération à travers l’Institut National de la Statistique pour mener une enquête d’envergure nationale et de qualité », a noté le Représentant résident de la Banque Mondiale.

Clôturant les interventions, le ministre du Plan et de la Coopération Internationale, Ismaël Nabé, a demandé d’accorder une minute de silence à la mémoire de Jean Delamou, décédé le 20 mai 2024 sur le champ de la cartographie censitaire avec la tablette en main, dans la Préfecture de Koundara.

Par la suite, il a remercié le Président de la République, le Général de Corps d’Armée, Mamadi Doumbouya, pour sa vision de développement et ses orientations stratégiques en faveur du renforcement des capacités techniques et logistiques du système statistique national en général, et de l’amélioration des conditions de travail des cadres de l’Institut National de la Statistique en particulier. « L’importance du Recensement de la Population et de l’Habitation dans le processus de développement de notre pays n’est plus à démontrer. Elle est à la hauteur de l’ambition du Président de la République de faire de la Guinée un pays prospère. Il permet d’établir des statistiques sur l’effectif de la population, l’âge, le logement, la mobilité, les évolutions démographiques. Il permet ainsi de mieux planifier le développement et de définir les politiques publiques en tenant compte de l’évolution quantitative de la demande sociale, notamment en matière d’écoles, d’universités, de structures sanitaires, d’infrastructures énergétiques, sportives, de sécurité… En bref, le recensement est un outil indispensable pour l’aménagement du territoire et le calcul des grands agrégats pour les comparaisons entre les pays », a souligné le ministre.

Cette aide vient combler un grand vide en matière de logistique au sein de cette direction clé de mon département. « Je m’en veux pour preuve, les différentes opérations statistiques réalisées par l’INS, qui ont toujours nécessité la location de véhicules auprès de prestataires privés.

La mise à disposition de ces véhicules reflète la constance et la vitalité de la coopération entre la Banque Mondiale, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), et notre pays, notamment dans le domaine de la planification. Comme nous l’avons constaté dans le passé et comme nous pouvons le voir clairement aujourd’hui encore, le partenariat entre ces institutions internationales et notre pays est excellent. Je voudrais vous rassurer que toutes les dispositions seront prises pour gérer au mieux et utiliser à bon escient l’ensemble des véhicules mis à la disposition de mon département dans le cadre de la réalisation du RGPH-4 », a expliqué le ministre du Plan.

Amadou Mouctar Diallo & Alhassane Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici