Démarrés depuis le 3 juin dernier à pita, les lampions se sont éteints sur la 25ème revue annuelle de la Radio Rurale Guinée ce vendredi, 7 juin 2024. Une rencontre qui a permis aux différents chefs des stations de la Radio Rurale et les autres cadres de sa direction générale de partager des expériences, des difficultés, des acquis et des perspectives pour son bon fonctionnement à travers le pays.

Au nom des participants, la cheffe de station de la Radio Rurale de Kouroussa Djekoria Kanté, a souligné que la présente revue est un rendez-vous ou tous les guinéens doivent contribuer au développement socio-économique. Car dit-elle notre pays est à la croisée de son histoire pour parler un même langage, se réconcilier en soi-même dans une synergie d’action à travers les informations de la Radio Rurale. « Tenant compte du rôle qui nous interpelle tous pour faire de la Guinée un havre de paix, nous participants de La 25ème revue annuelle de la radio rurale de Guinée, remercions les autorités Administratives régionales , préfectorales et sous préfectorales ,les présidents des délégations spéciales ,les comités locaux de développement (CLD), les sages, les confessions religieuses , la société civile les partenaires bi et multilatéraux, les groupes folkloriques ,les braves populations de pita pour l’accueil chaleureux. », a-t-elle noté

Pour le directeur général par intérim de la Radio Rurale de Guinée, Ibrahima Sory Cissé, à partir de cette 25ème revue la Radio Rurale doit amorcer un nouveau cap comme le souhaite le ministre de l’Information et de Communication, Fana Soumah qui, a présidé le lancement de cette revue en faisant des propositions pertinentes pour améliorer les contenus et surtout augmenter le temps d’antenne. « Nous devons intégrer tout cela dans nos prochaines programmations conformément aux missions et à la politique éditoriale de la Radio Rurale de Guinée. Les défis auxquels nous sommes confrontés sont nombreux. La modernisation de nos équipements, la formation continue de notre personnel et l’adaptation à un paysage médiatique en constante évolution sont des taches ardues mais nécessaire pour continuer à servir nos auditeurs. », dira le directeur par intérim Ibrahima Sory Cissé

Le gouverneur de Mamou, Aly Badara Camara, dira pour sa part que l’important rôle que les Radios Rurales jouent dans les communautés, avec l’originalité qui ceux sont responsables doivent encore exprimer leur sentiment de satisfaction. « Les folklores vous n’avez pas encore importé. Les émissions à travers vos canaux même si on n’est pas disposé a écouté mais ça rappelle des parce que c’est authentique. Je profite de cette occasion pour inviter les chefs des stations avec considération à continuer à préserver le climat de confiance entre vous et les communautés. Respecter la déontologie professionnelle

Qui fait qu’aujourd’hui partout on parle de ces médiums de proximité. », déclaré-t-il en substance
Le gouverneur Aly Badara Camara s’est en fin réjoui de la sérénité qui a caractérisé cette 25ème revue annuelle de la Radio Rurale de Guinée à pita. Avant d’ajouter que les autorités à tous les niveaux sont à l’écoute des différentes recommandations issues de cette session.
Pour cette année, la Radio Rurale de Dalaba a eu le prix de la meilleure station en terme propreté.

Thierno Kalifatou Doumbouya

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici