Les travaux de la 25ème revue annuelle de la Radio Rurale de Guinée ont démarré ce lundi, 3 juin 2024 à Pita avec pour thème : « la Radio Rurale de Guinée pour un dialogue inclusif inter-Guinéens. » Une occasion de faire le bilan des actions menées au courant de l’année et de dégager des perspectives.

Ainsi, pour réussir ce pari les responsables des 36 stations de Radio Rurale et les partenaires vont pendant cinq jours du 3 au 7 mai 2024, partager les expériences pour permettre à cette station de la voix des sans voix d’être encore plus proche de la communauté.

Pour cette 25ème revue annuelle de la Radio Rurale, à Pita, la communauté de ladite préfecture était massivement mobilisé derrière son préfet, colonel Mohamed Bangoura, pour non seulement rendre un hommage mérité à la Radio Rurale mais aussi donner un éclat particulier à cet événement qui a réuni les représentants des 36 stations du pays.

A l’occasion, le directeur général par intérim de la Radio Rurale de Guinée, Ibrahima Sory Cissé a exprimé toute sa gratitude au ministre de l’information et de la communication, Fana Soumah pour son engagement à faire de la Radio Rurale, le média le plus proche du monde rural. « Des actions d’envergures allant de l’équipement en moyen de diffusion, de la relance des stations le retour de la Radio Rurale de Kassa dans les communautés par le ministre Fana Soumah, est un exploit. », a-t-il rappelé

Il a aussi noté que la volonté de couvrir le territoire national par les ondes des médias d’Etat en général et la Radio Rurale en particulier se concrétise car dit-il à date 35 stations de Radio Rurales sur 36fonctionne. L’unique sous silence est celle de Koubia qui, sera relancée ce week-end. « Une équipe de technicien dépêché par le ministre Fana, est- en route pour cette ville avec un nouvel émetteur de 500watts, une console et le système d’antenne. », informe-t-il

Parlant des difficultés, le directeur par intérim ibrahima Sory Cissé dira que la Radio Rurale c’est l’énergie et que ses Radios sont en manque présentement. C’est pourquoi conclu-t-il nous sollicitons auprès du ministre l’accélération de la dotation des Radios en système photovoltaïque pour assurer l’autonomie en fourniture d’énergie.

Pour sa part, le gouverneur de la région administrative de Mamou, Aly Badara Camara, a souligné que nul n’ignore l’importance et le rôle que jouent les médias dans un monde en perpétuel mouvement et mutation et plus particulièrement la Radio Rurale qui est notre radio de proximité avec les canaux qu’elle utilise pour informer et sensibiliser les populations et hameaux les plus reculés en langue du terroir. « La disponibilité des agents de terrain et leurs capacités de communication pour le partage des informations qui contribuent très positivement à la protection de notre environnement, la lutte contre les violences basées sur le genre, la protection des enfants, amorcée la sécurité alimentaire, le climat de paix et de la quiétude sociale, la protection des personnes vivants avec les handicapés, la conservation des coutumes et les mœurs. », a rappelé le gouverneur de la région de Mamou

Cette synergie d’action continue-t-il entre la Radio Rurale, partenaire technique et financier, la population, la RTG et le gouvernement est un moyen sûr, un ouf de soulagement entrainant de facto l’amorcement des objectifs de développement durable. « Cette vision du CNRD nous amène à se renouer entre nous, regarder dans la même direction pour une Guinée unie et prospère. », mentionne le gouverneur Aly Badara Camara

Porteur d’un message du Président de la République, général Mamadi Doumbouya et de son premier ministre chef du gouvernement Amadou Oury Bah, le ministre de l’information et de la communication, Fana Soumah, s’est réjoui de l’accueil qui lui a été réserver à pita. Avant de dire que le Chef de l’Etat Général Mamadi Doumbouya et son premier ont instruit aux membres du gouvernement a demandé aux ministres d’être sur le terrain pour être près des populations pour recenser et comprendre ce qui passe dans les localités. « Nous sommes donc sur le terrain pas seulement pour lancer la revue annuelle de Radio Rurale mais aussi prendre contact avec la population. », a-t-il noté

Poursuivant son intervention, le ministre Fana Soumah a apprécié les progrès réalisés dans les Radios Rurales un peu partout à travers le pays. « Votre dévouement, votre passion et votre engament sans faille ont permis de mettre ces médias de proximité au plus haut niveau. Donc La 25ème revue annuelle de la Radio Rurale de Guinée, doit permettre à chacun de vous de jeter un regard critique sur les activités réalisées. C’est ce qui vous permettra d’entrer des leçons pour améliorer votre travail au quotidien », souligne M Fana Soumah

Pour le ministre Fana Soumah, les Radios de proximité doivent jouer un rôle important dans cette période de transition dans le cadre de la refondation et de la rectification institutionnelle. « Constituez maillon important de cette transition vous les directeurs des Radios Rurales. Vous êtes en contact direct avec la population à la base. Nous sur vous pour véhiculer les messages de paix, d’unité et de vivre ensemble. Mais aussi rendre visible les actions du Président de la République. Depuis le 5 septembre, les grandes actions sont engagées. Les infrastructures sont en cours de réalisation dont le Méga projet Simandou et d’autres actions qui sont en cours sont suffisamment révélateur. C’est pourquoi je vous demande de faire des recommandations pertinentes pour améliorer les différents programmes. Veuillez à la bonne gouvernance et la pratique de la redevabilité. », dira en substance.
Thierno Kalifatou Doumbouya

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici