Ce mercredi, sous l’égide du ministre de l’information et de la communication et avec le soutien des hauts responsables du secteur, a eu lieu le redémarrage tant attendu de la radio rurale de Kassa. Après une pause de quatre ans, cette initiative marque la concrétisation d’une ambition du Général Mamadi Doumbouya, Chef de l’État, visant à garantir l’accès à l’information aux communautés rurales.

Grâce à l’installation d’un émetteur flambant neuf de 500 watts, d’une console numérique de dernière génération et d’équipements informatiques modernes, la radio rurale de Kassa est désormais mieux dotée pour élargir sa sphère d’écoute dans toutes les îles de Los et au-delà.

Dans son discours de bienvenue, le président de la délégation spéciale de Kassa, Abou Samaké, a souhaité la bienvenue, au nom des populations de l’archipel des Îles de Loos, à Monsieur le ministre de l’Information et de la Communication ainsi qu’à la délégation qui l’accompagne.

« Les insulaires se réjouissent de votre présence à Kassa dans l’exécution de la feuille de route que le Premier ministre vous a confiée au nom du Général de corps d’armée Mamadi Doumbouya, président de la transition. Cette visite sera désormais inscrite de façon indélébile dans les annales de l’histoire des Îles de Loos. Nous sommes confiants que cet appui a suscité de l’espoir dans l’amélioration des conditions de travail pour vos agents.

Créée le 19 août 2016, la radio rurale de Kassa sert de médium de proximité pour permettre aux sans-voix d’être entendus. Aujourd’hui, nous sollicitons la construction d’infrastructures modernes, dignes de ce nom et confortables », a-t-il formulé.

Intervenant ensuite, le Directeur général par intérim des Radios rurales, Ibrahima Sory Cissé, après avoir remercié la notabilité, les ressortissants et les braves populations de Kassa pour l’accueil chaleureux, a exprimé sa gratitude envers le Ministre de l’Information et de la Communication, Fana Soumah, et son cabinet pour les efforts fournis qui ont abouti à la relance de cette radio.

« Cette radio était sur le point de disparaître faute d’équipements. Pendant quatre ans, elle émettait avec une faible puissance de 30 watts sur une capacité autorisée de 500 watts. Grâce au ministre Fana Soumah, la radio de Kassa renaît de ses cendres », a-t-il expliqué.

Sous le leadership du ministre de l’Information et de la Communication, il a réitéré l’engagement de la Direction Générale de la Radio Rurale de Guinée à accompagner le ministre dans sa noble mission. « Nous continuerons à vous soutenir pour le développement communautaire, la paix, l’unité nationale et la cohésion sociale, ce qui s’inscrit en droite ligne avec l’ambition du Président de la République, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, et de son Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Amadou Oury Bah », a déclaré le Directeur général par intérim des Radios rurales.

Dans le contexte actuel de la transition, chaque acteur a un rôle crucial à jouer. « La Radio Rurale de Guinée compte s’inscrire dans la dynamique du rassemblement et de la refondation. Notre vision est celle d’une radio rurale orientée uniquement au développement des communautés à la base. Aux braves populations de Kassa, nous vous réitérons la totale disponibilité de la Radio Rurale de Guinée en général et celle de Kassa en particulier, à toujours œuvrer à vos côtés. »

Procédant au lancement, le ministre de l’Information et de la Communication, Fana Soumah, a fait savoir que c’est avec joie qu’il se retrouve devant les populations de Kassa pour marquer la relance de la radio locale. « La relance de cette radio s’inscrit en droite ligne avec la volonté du Chef de l’État, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, et du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Amadou Oury Bah, de faciliter l’accès des populations aux informations. Cette radio locale sera un espace de dialogues et de débats, un instrument de promotion des activités socio-culturelles de la communauté, mais aussi elle doit œuvrer pour la consolidation de la paix et du vivre ensemble », a-t-il précisé.

La relance de la radio de Kassa, a souligné le ministre, vient s’ajouter à d’autres grandes actions engagées par le département de l’information et de la communication en vue de couvrir l’ensemble du territoire national. « Déjà, depuis quelques semaines, plusieurs radios rurales ont été remises en service. Il s’agit notamment des radios rurales de Mamou, Dogomet et Bissikirima (dans Dabola), Kouroussa, Kankan, Mandiana, Faranah et Forécariah. Dans les prochains jours, les radios Rurales de Koubia, Banko dans Dabola seront lancées. En attendant,  je vous invite à prendre soin de ce précieux outil de développement», a projeté M. Soumah.

Amadou Mouctar Diallo 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici