La formation continue des acteurs du système éducatif guinéen figure en bonne place parmi les priorités des autorités de la transition. C’est dans cet ordre d’idée que le département en charge de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation (MEPU-A) a lancé le lundi, 27 mai dernier à Boké, la 2ème session de la formation des encadreurs des classes pré-primaires.

Au total, 450 encadreurs suivront la formation dans trois (3) centres à savoir, Boké, Mamou et N’Zérékoré. Et des facilitateurs nationaux nombre dix sont mobilisés par les autorités concernées de pour le succès de ladite formation qui durera près d’un mois (du 27 mai au 22 juin 2024).

Selon l’inspectrice régionale de l’éducation de Boké, Fatoumata Kémoko Traoré, « ce projet est un instrument de mise en œuvre du ProDEG qui vise à renforcer l’accès et la qualité au pré-scolaire et à l’enseignement fondamental. » Elle a par ailleurs remercié le gouvernement d’avoir mis en place ce projet qui continue selon elle, à impacter positivement le système éducatif guinéen.

A en croire le Directeur national de l’enseignement pré-scolaire, Djiguiba Sacko, l’objet de cette formation est d’améliorer la capacité du système éducatif pour des meilleurs résultats grâce à un appui de l’UNICEF et la Banque Mondiale.

Sagisant des avancées significatives enregistrées, il a évoqué la formation de pnusieurs encadreusrs pendant les vacances dernières.

« Ce nouveau document qui est un défi à relever et préconise l’amélioration les programmes d’enseignement pré-scolaire », dira-t-il avant d’adresser ses vifs remerciements au bailleurs de Fonds (Banque Mondiale) pour ses efforts en faveur des Guinéens.

Poursuivant, le patron de l’enseignement pré-scolaire, a invité l’ensemble des participants à la ponctualité pour que ladite formation soit utile à tous les niveaux de l’école guinéenne.

Selon nos informations, 1000 salles de classe pré-scolaire sont en train d’être construites dans plusieurs zones rurales à travers le pays.

« Plus de 700 formateurs ont été formés aux mois de septembre et octobre derniers dans les centres de Kindia, Mamou, Labé, Guéckédou et Kankan », nous apprend-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici