Conakry, 22 Mai 2024- Unmois après l’atelier de vulgarisation de la loi sur le contenu local, le Gouvernement guinéen, à travers le ministère du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (MCIPME), a procédé ce mercredi au lancement de la 3ème édition du Salon de l’Industrie de Guinée. L’évènement a été présidé par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Amadou Oury Bah accompagné du président du CNT, des membres du Gouvernement ainsi que de nombreux partenaires financiers et diplomates. Le thème de cette année est placé sous le thème: ‘’Industrialisation, modernisation et innovation : Quelles perspectives?’’.

Dre Diaka Sidibé, ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (MCIPME)  a déclaré : « Le Salon de l’Industrie de Guinée (SIG 2024) se veut une plateforme de consultations, de rencontres, de partage d’expériences et de savoir-faire entre des compétences guinéennes, africaines et mondiales dans le domaine du développement industriel. Par ailleurs, il permettra de mettre en place les outils nécessaires à l’atteinte des objectifs de modernisation d’un tissu industriel durable et inclusif. »

Au cours de cette 3ème édition, d’importants sujets seront abordés dans des domaines variés tels que l’agro-industrie, l’environnement, la compétitivité des entreprises industrielles, le digital dans l’industrie, la recherche et l’innovation au service du développement industriel, le commerce, ainsi que les défis auxquels font face les entreprises industrielles, notamment la ressource énergétique.

La ministre du Commerce a souligné que, dans le cadre de la valorisation du secteur industriel en Guinée, l’ambition actuelle à travers la Politique Nationale du Développement Industriel (PNDIG) est de créer un environnement propice à l’investissement, de promouvoir l’innovation et de renforcer les capacités de nos entreprises locales en mettant en place des mesures incitatives, des infrastructures adéquates et des programmes de formation pour soutenir la croissance du secteur industriel, tout en veillant à ce qu’il soit durable et respectueux de l’environnement.

Dans son discours d’ouverture, le Premier ministre Amadou Oury Bah a indiqué que l’industrialisation est un levier de croissance qui permet de lutter contre la pauvreté : « nous devons avoir un taux de croissance à deux chiffres qui s’inscrira dans une durée pour permettre d’inverser la courbe de la pauvreté. Donc l’objectif stratégique majeur c’est d’aller vers les secteurs qui sont facteurs de croissance ». Il a également annoncé l’engagement du Gouvernement à fournir 500 mégawatts d’électricité d’ici 2025 : « Je prends l’engagement au nom de l’ensemble du Gouvernement que l’année prochaine, nous ferons tout pour avoir au minimum 500 mégawatts d’électricité pour ravitailler nos habitations ». 

Cette troisième édition du SIG est un événement de trois jours (du 22 au mai 2024) qui réunira les acteurs du secteur de l’industrie autour de dix panels et trois ateliers, tel que sur la question des perspectives de relance de l’ananas en Guinée, les outils nécessaires pour le développement industriel particulièrement en Guinée et en Afrique, la stratégie optimale pour les entreprises en quête de compétitivité. 

La Cellule de Communication du Gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici