La Chine et le Burkina Faso célèbrent le 26 mai 2024 le sixième anniversaire de la reprise de leurs relations diplomatiques. C’est sous le signe d’une compréhension mutuelle et d’une solidarité agissante que les deux pays ont décidé de cheminer ensemble. Le Burkina Faso, à l’instar de la communauté internationale, réaffirme son attachement au principe d’une seule Chine. En clair, il reconnaît le gouvernement de la République populaire de Chine comme le seul garant de la souveraineté de la Chine, y compris Taiwan.

Durant ces six années de reprise, la coopération bilatérale a brillé par son dynamisme constant. En dépit de la crise institutionnelle qu’a connu le Burkina en 2022, les liens continuent de se consolider au quotidien entre les deux pays. Dans la double crise sécuritaire et humanitaire qu’affronte le Burkina Faso ces dernières années, la Chine s’est montrée solidaire du peuple burkinabè. Elle apporte un soutien considérable au Burkina dans la lutte contre les groupes armés terroristes dans le cadre de l’initiative pour la sécurité mondiale. Sur le plan humanitaire, la Chine a volé au secours du Burkina en apportant 4 000 tonnes d’aide d’urgence alimentaire en 2023. Cette année, elle entend offrir 2 000 tonnes de vivres aux populations vulnérables.

Le Burkina Faso est également soutenu par la Chine dans sa quête d’une autosuffisance énergétique. Elle promet d’offrir 4 000 panneaux solaires aux zones rurales. A cela, il faut ajouter le projet de construction d’une centrale photovoltaïque à Donsin, à une quarantaine de kilomètres de Ouagadougou, la capitale.

En matière de coopération agricole, la Chine et le Burkina ont défini cinq axes qui concernent la maîtrise d’eau, l’amélioration des variétés de semences, la mécanisation, la transformation agro-alimentaire et la formation des agriculteurs à de nouvelles techniques agricoles. Ces différents secteurs ont enregistré des résultats probants sur le terrain au Burkina Faso. On peut citer, entre autres, la base de semences améliorées à Loumbila, l’aménagement de bas-fonds rizicoles dans certaines régions et l’expérimentation du projet de mil. Le projet de mil est une initiative qui vise à doter le Burkina d’un système d’approvisionnement durable en variétés de céréales, notamment le mil qui est très consommé par les populations. Déjà, sur le terrain, le taux de rendement à l’hectare du supersosat, une variété de mil, a atteint 2,98 tonnes à l’hectare lors de la première phase en 2021.

La coopération sanitaire entre la Chine et le Burkina Faso se distingue aussi par son exemplarité depuis 2018. Cinq équipes médicales chinoises se sont succédé au Burkina Faso et ont apporté des soins aux populations. Elles ont effectué plus de 14 mille visites ambulatoires, 1000 opérations chirurgicales et plus de 13 mille consultations médicales. L’hôpital de référence en construction à Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du Burkina, financé par la Chine, sera en achevé en début 2025. Il aura une capacité d’accueil de 500 lits et va améliorer qualitativement l’offre sanitaire au Burkina.

Dans le cadre des échanges commerciaux, le Burkina Faso bénéficie d’une exonération de taxes douanières pour l’entrée de ses produits sur le marché chinois. Cette mesure permet aux entrepreneurs burkinabè de mieux exporter sur le marché chinois. A titre indicatif, de janvier à novembre 2023, le volume des échanges commerciaux entre les deux parties a été estimé à 540 millions de dollars. Un chiffre assez satisfaisant pour une période postpandémique.

En termes d’échanges et formations, rien que pour les quatre premiers mois de 2024, 20 séminaires ont été déjà organisés au profit de 400 Burkinabè en Chine dans divers domaines.

En six années de reprise des relations bilatérales, les autorités chinoises et burkinabè ont affiché une volonté commune d’ancrer leurs liens dans la durée et la construction d’une communauté de destin partagé. Dans les instances régionales et internationales, les deux parties font preuve de la compréhension mutuelle et d’une vision commune sur les grandes questions.

Au regard de l’élan commun qui anime les deux parties dans la promotion de leur coopération bilatérale, il est à parier que la Chine et le Burkina vont écrire une belle page de leurs liens d’amitié et de fraternité.

https://francais.cgtn.com/news/2024-05-21/1792889703257907202/index.html

https://cdn.scoopernews.com/static/half/detail/11166/55826736.html?ad=2&without_head=1&without_relate=1&app=1&_t=1716293179991

https://www.facebook.com/CGTNFrancais/posts/pfbid02J5MD1NbjcD9VVXFRL2cnQ4XPEGwrznHCzBb1NqVYAFbJ5CCBdMJ3cq3a1jD8cTeYl

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici