Le ministre du Plan et de la Coopération International, Ismael Nabé entouré des cadres de son département, a reçu une délégation de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) conduite par Madame Maimouna Sidibé, Chef de Division Infrastructure de Base.

Ont également pris part à cette rencontre les cadres des ministères techniques concernés notamment celui de l’énergie et de l’hydraulique, des infrastructures, de la santé.

Objectif : faire le point sur l’évolution des projets financés par l’institution et identifier d’autres projets prioritaires pour la Guinée et qui intéresse la BIDC.

Au sortir de cette audience, le ministre Nabé s’est réjoui de la visite de cette délégation de la BIDC dont il est gouverneur en Guinée. Il a rappelé qu’il a signé un accord cadre avec le Président de la BIDC il y a deux mois. Et que cette visite fait suite aux instructions du patron de la Banque qui a demandé aux équipes techniques de venir à Conakry réévaluer les projets afin de pouvoir les exécuter.

« Nous avons déjà signé les aides mémoires pour l’adduction d’eau des villes comme Kouriah, Beyla et Fria et 250 puits au niveau du SNAPE et à la SEG. Puisque ces aides mémoires ont été signées depuis 2021, il est donc nécessaire de réévaluer ces projets avec les équipes techniques du Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique afin de passer cela éventuellement en conseil d’administration avant fin jui 2024. Il y a aussi des nouveaux projets dans le domaine agricole mais aussi au niveau de l’enseignement technique, des mines et les infrastructures notamment les transversales de Conakry », explique Ismael Nabé.

Il soutient que l’objectif est de travailler pour que les aides mémoires des anciens et des nouveaux projets soient validés en conseil d’administration du mois de juin 2024.

D’après lui, le budget global s’élève à près de 307 millions de dollars. Un autre projet en cours et qui doit être activé, c’est bien le projet d’interconnexion Guinée-Mali.

De son côté, La chef de Division Infrastructure de Base, soutient que c’est suite au forum d’investissement de la CEDEAO que son institution a signé un mémo avec le ministre de la Coopération Internationale pour un certain nombre de projets que nous avions déjà commencé en 2021 dans le domaine de l’eau avec la SEG et le SNAPE.

Selon Maimouna Sidibé, ce porte d’environ 307 millions de dollars concerne l’agriculture, les mines, l’éducation, les infrastructures et la santé.

« Nous allons voir le niveau de maturité de ces projets au cours de cette mission pour dans quelle mesure la BIDC va contribuer au développement économique et social des populations guinéennes. Il s’agit essentiellement durant cette mission de rencontrer les services techniques concernés par ces projets, la SEG, le SNAPE, les services techniques des autres ministères l’environnement, l’économie et les finances, les travaux publics, l’éducation, la santé, les mines pour travailler avec eux afin de voir dans quelle mesure on peut continuer à financer les projets au bénéfice des populations », a indiqué Madame Sidibé.

Alhassane Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici