Le gouvernement guinéen à travers le MPTEN a célébré à Conakry la journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information sous le thème : l’innovation numérique au service du développement durable.

A cette occasion, une grande cérémonie organisée à Conakry a réuni les membres du CNRD, les membres du gouvernement, des présidents des institutions, des représentants du système des Nations unies, des Ambassadeurs accrédités en Guinée, des hauts cadres du secteur public et privé ainsi que de nombreux jeunes filles et garçons.

Dans son discours de circonstance, le représentant résident par intérim du système des Nations unies, Gualbert Gbèhounou a souligné l’importance des TIC pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD)

« Il m’est agréable de prendre la parole à l’occasion de cette journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information puisque le thème de cette année, c’est l’innovation numérique au service du développement durable souligne le rôle clef de l’innovation numérique dans la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) si cher au système des Nations unies. Les technologies numériques sont devenues une force fondamentale de changement au cours de ce siècle. Elles remodèlent les économies, les gouvernements et même les caractéristiques de nos communautés touchant presque tous les aspects de la vie », a-t-il indiqué. Avant de poursuivre en disant que « Les 17 ODD qui vont de l’éradication de la pauvreté au nettoyage de nos océans en passant par la promotion de l’égalité du genre bénéficient tous des dernières stratégies numériques …».

Selon lui, ces dernières années, la numérisation est devenue un élément véritablement clef démontrant un énorme potentiel pour résoudre les défis nombreux complexes et interconnectés auxquels les ODD doivent répondre.

Pour sa part, la Ministre des PTEN, RPP, s’est réjoui de la forte mobilisation des acteurs du numérique mais aussi des membres du CNRD, du gouvernement, des institutions républicaines et des partenaires.

Selon elle, cela dénote l’intérêt de l’ensemble des couches de notre Etat pour que le développement des TIC soit le moteur et le levier de notre croissance durable, de notre développement durable.

« C’est le moment pour nous de faire le point sur ce que nous avons pu faire mais aussi faire le point sur les attentes de nos communautés, de notre nation afin de pouvoir bien répondre. Pour accélérer l’atteinte des ODD, la communauté internationale dans son ensemble a sollicité le développement numérique. Nous voulons que l’informatique ne soit pas un mystère pour nos apprenants, pour nos populations », a laissé entendre Madame Diallo.

Elle soutient qu’avec le numérique on peut innover et comprendre les enjeux dans l’agriculture, dans l’environnement. Sans oublier que les TIC permettent également de lutter contre les violences basées sur le genre. Mieux, Rose Pola affirme que le développement des TIC favorise aussi et surtout la création d’emploi et donc contribue à l’amélioration des conditions de vie des populations.

La patronne du département des PTEN annonce le lancement de Guinée télécoms mais également le projet du second câble sous-marin qui tient à cœur les autorités guinéennes sous le leadership du Chef de l’Etat, Général Mamadi Doumbouya. Puisque, d’après elle, plus on a la souveraineté numérique, mieux ça sera pour l’utilisateur final qui aura une meilleure capacité, une meilleure connectivité.

Au nom du Premier ministre, Amadou Oury Bah, le ministre des transports, Ousmane Gaoual Diallo, déclare que les TIC ne sont plus des simples instruments de communications ou de simple moyens d’accès à l’information. Elles sont plutôt devenues le socle même de notre progrès économique, social et politique. Elles ont, poursuit-il, le pouvoir de façonner notre société, de transformer notre économie et de garantir un avenir plus inclusif, prospère pour tous les guinéens.

« C’est dans cette optique que le gouvernement guinéen a accordé une priorité stratégique à la transition numérique de notre pays. Nous avons placé au cœur de notre agenda politique la transformation digitale de la Guinée. Conscient de son rôle central pour atteindre son objectif de développement et de prospérité nationale », a expliqué M. Diallo.

Il précisé que le gouvernement s’est engagé fermement à investir dans les infrastructures du numérique en étendant la couverture de la connexion haut débit sur l’ensemble du territoire national.

D’après lui, le gouvernement est déterminé à encourager l’innovation et l’entreprenariat dans le secteur du numérique à travers un soutien actif à la création et au développement des Start up technologiques. Tout en mettant en place des politiques incitatives et des programmes de formation et des mécanismes de financement pour stimuler les initiatives novatrices et soutenir nos jeunes talents.

Aux dires de M. Diallo, les autorités accordent une attention particulière à la transformation digitale des secteurs clefs tels que l’éducation, la santé, l’agriculture et l’administration publique.

A souligner que depuis 1969, la Journée mondiale des télécommunications est célébrée chaque année le 17 mai, marquant la création de l’Union internationale des télécommunications (UIT).
Alhassane Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici