Le ministre du Travail et de la Fonction Publique, Faya François Bourouno, accompagné des cadres de son cabinet, a tenu une conférence de presse ce mardi pour annoncer la date et les modalités du concours d’accès à la Fonction publique.

Le ministre a souligné que ce concours, initié par le Président de la République, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, vise à offrir une opportunité égale aux jeunes guinéens les plus méritants d’intégrer la Fonction publique, dans un souci de promotion de l’excellence.

Neuf villes, dont Conakry, Boké, Kindia, Mamou, Kankan, Nzérékoré, Faranah, Labé et Gueckédou, ont été désignées comme centres d’examen. « C’est l’élite que nous voulons recruter pour servir l’administration guinéenne. Et le concours se déroulera du 26 mai au 30 juin 2024 », annonce le ministre. 

Le concours de recrutement session 2024, marquera une rupture avec les pratiques antérieures en Guinée, avec l’introduction de nouvelles technologies. Les candidats utiliseront des tablettes pour passer les épreuves, et des mesures sont prévues pour assister ceux qui ne sont pas familiers avec ces appareils a précisé le ministre Faya François Bourouno.

Environ 140 000 candidats se sont inscrits pour 10 000 places disponibles, répartis en neuf cohortes pour faciliter l’organisation. Des mesures rigoureuses seront mises en place pour garantir la transparence et l’égalité des chances. Car, au bout du rouleau, le Gouvernement souhaite accorder la même chance aux jeunes et surtout ne recruter au compte de l’administration guinéenne que des compétences avérées.

La Cellule de Communication du Gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici