Ce vendredi, 10 mai 2024, le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale (MPCI) à travers la direction nationale des organisations internationales, a présenté l’unité centrale de coordination (UCC) aux Partenaires Techniques et financiers (PTF). Cette présentation s’est déroulée dans un réceptif hôtelier de Conakry en présence des représentants des agences du système des nations unies ainsi que des cadres de l’administration.

A rappeler que cette rencontre est organisée suivant les recommandations de l’atelier sur l’harmonisation des plans d’action du programme pays (CPAP) tenu à Kindia en 2006 et de la revue conjointe des programmes de coopération en décembre 2007 avec la mise en place de l’Unité Centrale de Coordination (UCC).

Les organisateurs ont précisé que l’UCC a été créée conformément à l’arrêté N° 0702 du 19 mars 2009 du ministre en charge de la coopération et elle a pour objectif   de renforcer la collaboration et la coordination entre le gouvernement et les agences du système des nations unies qui interviennent sur différents domaines. Elle est aussi  et surtout l’expression de la volonté des acteurs nationaux et des partenaires au développement.

Le représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Guinée, Luc Joël Grégoire a félicité le gouvernement guinéen à travers le Département du plan et de la coopération internationale pour cette initiative.  

« Le système des Nations unies a une tradition de coopération très solide, très interactif, parfaitement allié et nous servons un modèle aux mécanismes de coordination et de concertation qui se font partout dans le monde. Et la République de Guinée et les plus hautes autorités ont mis l’accès sur les coopérations allié plus efficaces aux services des populations… Le message du ministre était à l’attention de l’ensemble des partenaires y compris les banques de développement qui disposent des engagements très importants. Le système des Nations unies fait une offre aussi aux autres partenaires de développement pour faciliter la mise en œuvre l’exécution des programmes et projets en faveur des populations ».

Le ministre du plan et de la coopération internationale, Ismael Nabé s’est réjoui de la tenue de cette rencontre et il a indiqué que l’Etat guinéen a eu des contrats de performance avec les banques de développement en République de Guinée.

D’où, selon lui, la nécessité de leur encourager pour tout ce qu’elles font en Guinée et voir comment on peut accélérer et augmenter leur participation avant la fin de cette année pour augmenter leurs interventions à plus de 20 à 25%.

Dans la même logique,  il a ajouté que  dans un mois sous l’égide du premier ministre, chef du gouvernement, Amadou Oury Bah, l’Etat va  signer des contrats de performance avec les agences du système des nations unies pour augmenter leurs performances en Guinée.

« Il y a une mission transversale dans tous les ministères. C’est pour leur dire désormais que le ministère en charge de la Coopération Internationale sera avec eux, même les réunions qu’ils vont essayer d’initier, nous allons les accompagner pour qu’il y ait une synergie. Dans un mois, sous l’égide du premier ministre, chef du gouvernement, nous allons aussi signer le contrat de performance avec ces agences pour pouvoir effectivement augmenter leur performance dans notre pays », a expliqué M. Nabé

Il a enfin rappelé que le Président de la République, le Général de Corps d’armée, Mamadi Doumbouya a demandé que toutes les entreprises construisent   leurs bureaux  en  Guinée.

Alhassane Barry et Ibrahima Sory Bangoura

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici