Suite à l’incendie ayant ravagé plusieurs boutiques au marché de Madina, précisément au centre commercial Foulah Bah, la ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, Dre Diaka Sidibé, son homologue ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Bachir Diallo, ainsi que des opérateurs économiques, ont uni leurs efforts pour contenir les flammes. Cette solidarité entre autorités et commerçants a grandement contribué à circonscrire l’incendie, limitant ainsi les pertes.

Ce vendredi, sur instruction de la ministre du Commerce, une équipe de cadres du département s’est rendue sur place pour évaluer la situation. Une initiative conjointe des autorités locales, de la Chambre de Commerce de Matam, de la société civile, de la police, de la gendarmerie et des commerçants a été mise en place pour investiguer les causes de l’incendie et trouver des solutions urgentes pour les personnes ayant perdu leurs commerces.

Le Premier ministre, Amadou Oury Bah, au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, Général Mamadi Doumbouya, a exprimé sa compassion pour cet événement, soulignant les défis économiques déjà présents suite à l’explosion du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum.

Accompagné d’une forte équipe gouvernementale sur les lieux du sinistre, le Premier ministre Amadou Oury Bah a exprimé sa reconnaissance envers les forces de défense et de sécurité, la Chambre de Commerce, et les populations locales pour leur réaction rapide. Le ministre porte-parole du Gouvernement a annoncé que des mesures urgentes seront prises pour prévenir de futurs incidents, renforcer les mécanismes de réaction des services de sécurité et de protection civile, et assurer la sécurité des biens et des personnes.

La Cellule de Communication du Gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici