L’assemblée générale consécutive de la Confédération Générale des Entreprises de Guinée (CGE-GUI) s’est tenuebce samedi, 20 avril 2024, dans un réceptif hôtelier à Conakry. Au terme de quelques heures d’entretien entre les membres de ladite organisation patronale, Ansoumane Kaba, PDG de l’entreprise GUTER a été déclaré élu à l’unanimité par les membres statutaires pour un mandat de quatre (4) ans.

La cérémonie de présentation officielle de cette nouvelle équipe a connu la présence du Premier ministre, Amadou Oury Bah, de la vice-présidente du Conseil national de la transition (CNT), des membres du gouvernement, des représentants des structures patronales venus de l’étranger et de plusieurs autres invités de marque.
A l’entame, la secrétaire générale de CGE-GUI a tout d’abord souhaité la bienvenue aux invités avant de rappeler :

« Il convient de rappeler que le 24 février 2022, le conseil national du patronat guinéen, la Confédération patronale des entreprises de Guinée et le patronat de Guinée face aux nouveaux paradigmes sociaux politiques issus de la prise de responsabilité par le CNRD, qui prône la réfondation multiforme de nos institutions, ces différents patronats avaient décidé de mutualiser leur savoir et leur expérience en matière de gestion des organisations patronales en fusionnant leurs institutions existantes pour en faire une seule organisation représentant le secteur privé national. L’assemblée générale constitutive du patronat guinéen qui a eu ce matin, a acté de façon officielle la création de la CGE-GUI, le patronat guinéen. Elle a offert aux membres fondateurs et aux premiers adhérents, un cadre approprié pour adopter les statuts et désigner leurs dirigeants, notamment les membres du conseil d’administration et son président. La CGE-GUI, le patronat guinéen ainsi constitué peut à juste titre se prévaloir légalement de sa qualité d’organisation patronale représentative des différents secteurs d’activités en Guinée. Elle peut à présent plus que jamais jouer son rôle d’interlocuteur des pouvoirs publics dans le cadre des choix et des réformes économiques en vue d’une croissance plus diversifiée pour la création de richesse et d’emploi », dira-t-entre autres.
Dans sa prise de parole, le patron du patronat guinéen n’a pas manqué de mots pour remercier tous ceux qui ont contribué à l’unification du patronat guinéen. Il a aussi rassuré qu’à sa disponibilité de travailler main dans la main avec tous ses collègues pour le bonheur de tous.

« Je voudrais en ce jour solennel, jour historique pour le patronat de Guinée vers son évolution unitaire, exprimé à chacune et à chacun de vous ma sincère gratitude pour votre engagement et votre participation active aux travaux menés durant deux années et dont l’aboutissement est la tenue effective de notre assemblée générale constitutive, celle de la CGE-GUI, le patronat guinéen. Vous avez compris chers collègues, au cours de notre cheminement qu’on ne pas peindre du blanc sur du blanc ou du noir sur du noir. Chacun a besoin de l’autre pour se réveiller (…) La CGE-GUI qui est désormais la voix de l’entreprise et de tout le secteur privé pour la promotion, la protection et la défense des intérêts des entreprises. Ensemble, notre intérêt est de construire avec nos partenaires, ave une démarche commune dans le règlement de nos frustrations », dira Ansoumane Kaba dit  »Kaba GUITER ».
Quant aux représentants des partenaires, ils ont tour à tour salué cette unification réelle du patronat guinéen tout en affirmation leur entière disponibilité à travailler et à accompagner la CGE-GUI dans ses nombreuses initiatives.
Pour sa part, le Premier ministre a, au nom du président de la transition salué et remercié tous les membres du patronat guinéen pour cette unification effective.
« Séparés, nous sommes faibles. Unis, nous sommes forts. Nous tout un chacun d’avoir contribué à rassembler ces éminentes personnalités du monde de l’entreprise, à travailler pour les unir et à mettre en œuvre une des principales recommandations du Général Mamadi Doumbouya, à savoir que le principal atout que nous pouvons avoir, c’est les rassemblement. Et aujourd’hui, grâce à Dieu, le patronat guinéen est rassembler et unifié », s’est réjoui le Amadou Oury Bah.
Plus loin, il a rassuré que le gouvernement jouera sa partition pour permettre au patronat guinéen d’exister et jouer pleinement son rôle pour le bonheur de tout un chacun.
Youssouf Keita

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici