La semaine sainte est l’axe central de l’année liturgique, achevant les 40jours de Carême à la vigile pascale . Elle est ponctuée de plusieurs grands moments.
-La messe chrismale célébrée le mardi Saint , l’évêque bénit les autres huiles Saintes et consacre le saint chrême . cette huile servira dès les baptêmes de Pâques puis tout au long de l’année Pour les sacrements de la confirmation et de l’ordre.
Au cours de cette messe qui manifeste l’unité de toute l’église diocésaine , autour de son évêque les prêtres renouvellent les promesses sacerdotales : vivre toujours plus unis au seigneur Jésus. Chercher à lui ressembler, renoncer à eux même, être fidèles aux engagements attachés à la charge ministérielle, célébrer les sacrements, annoncer la parole de Dieu avec désintéressement et charité.
-Le triduum Pascal va de la messe du jeudi soir, le jeudi saint au dimanche de Pâques inclus
-Le jeudi Saint -la scène
Jésus prend son dernier repas avec les douze Apôtres dans la salle dite « cénacle  » il institut le l’eucharistie en prononçant ces paroles « prenez et mangez, ceci est mon corps  »(Mt 26,26) lors du partage du pain. Puis, en leur donnant la coupe de vin, il dit  «buvez un-en tous car ceci est mon sang pour le salut des hommes. Ce dernier repas est pour Jésus le moment de donner aux disciples ses derniers enseignements. Au cours de ce repas, Jésus va aussi se mettre à genoux devant chacun de ses disciples et leurs laver les pieds. Il prend la tenue de serviteur et dit « c’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez vous aussi comme j’ai fait pour vous  »(Jn13,15). Ce lavement de pieds est un signe de pardon et service. Jésus invite à le suivre en faisant le bien au service des autres.
-Le vendredi saint la passion du seigneur
Jésus parti prier au jardin des Oliviers, il va être arrêté, trahi par Judas…Au matin , il est alors fouetté, injurié , frappé on lui pose un couronne d’épine sur sa tête et on le revêt d’un manteau rouge Pour ce moquer de lui . Il est conduit sur le mont Golgotha en portant lui-même sa croix, pour y être crucifié. Ce portement de croix c’est ce que les chrétiens imitent en procession ,le chemin de la croix à travers les 14 stations. Jésus est pleinement conscient de sa destinée «  Ma vie personne ne me l’enlève ,mais je m’en dessaisis de moi-même» ( Jn10,18). Il meurt sur la croix à trois heures de l’après,-midi, le ciel devient noir et le rideau du temple se déchire.
-Le samedi Saint la veillée pascale
Le lendemain
Le lendemain est le jour de deuil. Jésus est mort. Tout semble fini. Celui qui apportait aux hommes l’amour et la paix de Dieu son père a été tué comme un criminel…Dans la nuit du samedi saint au dimanche de Pâques, les chrétiens vivent une célébration qui rassemble, par rites, tous les éléments du message de Pâques. On l’appelle la veillée, ou vigile pascale et elle achève la semaine sainte.
Ce mardi Saint 26 mars 2024 avait lieu cette messe chrismale à la cathédrale sainte Marie de Conakry, l’archevêque entouré de plus de 70 prêtres et les fidèles chrétiens catholiques venant des différentes diocèses pour célébrer ce rituel. A la fin de la messe à prier pour le repos de l’âme de monseigneur Raymond Marie Tchidimbo enterré dans dite église pour son 11 année de décès.

Anne Marie Somparé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici