Amadou Oury Bah dit Bah Oury, a été nommé Premier ministre le 27 février 2024 et les membres de son gouvernement sont désormais connus. C’est ce mercredi 13 mars 2024 que le Président de la République, sur proposition du Premier ministre, a nommé les 29 ministres, dont six femmes.
Depuis, les réactions fusent. Si certains acteurs socio-politiques expriment leurs incompréhensions et leurs étonnements, d’autres applaudissent et saluent cette décision du Chef de l’Etat. Mieux, ils expriment leurs attentes vis-à-vis du Premier ministre et de son équipe notamment les conditions nécessaires à réunir pour un retour à l’ordre constitutionnel dans un climat apaisé. C’est le cas notamment du PEDN, le parti politique dirigé par l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté. Étant membre du cadre de dialogue inclusif inter guinéen, le porte-parole du PEDN soutient que Bah Oury a les qualifications nécessaires pour conduire un gouvernement. Même si son parti n’a pas été consulté pour la formation du gouvernement.
« Nous disons que le PM a les qualifications nécessaires pour une telle mission et souhaitons que son équipe réussisse. Le gouvernement est apolitique car les politiques n’ont pas été associés à sa composition même si le Premier Ministre a été nommé quand il était politiquement actif. Cela ne saurait être un problème car ce qui compte c’est le respect des conclusions du dialogue et l’amélioration du quotidien des guinéens dans le temps imparti », a indiqué le porte-parole du PEDN, Mohamed Cissé.
Pour lui, les attentes de son parti sont simples : « Il faut juste appliquer les conclusions du dialogue politique inter guinéen tout en créant les conditions de soulagement socio-économique des populations ».
Alhassane Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici