Entamée il y a quelques jours par la Fondation Tidiane Koita pour l’Aide et le Développement (FOTIKAD), la campagne de distribution de 30 mille sacs de riz se poursuit à Conakry et dans plusieurs endroits de l’intérieur du pays. Ce, pour soulager des personnes et familles nécessiteuses en cette période de pénitence (ramadan).

Après les communes de Kaloum, Matoto de Dixinn, le coordinateur général de ladite fondation humanitaire, Aboubacar Dorah Koita et son équipe étaient récemment à la cité de la solidarité, sise à Taouyah, commune de Ratoma où de nombreuses familles ont été soulagées.

Au total, ce sont des centaines de sacs de riz qui ont été répartis aux nécessiteux.
« Ici dans la Cité de Solidarité, c’est l’affaire de riz qui préoccupait tout le monde en cette période de ramadan. Aujourd’hui, Elhadj Tidiane Koita à travers sa fondation vient de dissiper cette préoccupation globale. Nous ne pouvons que le remercier, car donner à manger à un misérable à un prix qu’on ne peut pas imaginer. Nous prions le bon Dieu de guider les pas de cet homme qui pense à ses concitoyens », dira une bénéficiaire.
Interrogé, Aboubacar Dorah Koita a mentionné que cette campagne globale et touchera plusieurs familles cette année.
« Aujourd’hui nous sommes avec les pensionnaires de la Cité de la Solidarité qui se trouve dans la commune de Ratoma. Nous sommes venus apporter notre appui à ces familles. Je rappelle qu’il 130 familles au sein de cette cité de la solidarité. Il était donc important que nous venions en aide de ces nombreuses familles comme nous avons d’ailleurs l’habitude de le faire. Chaque famille a bénéficié deux sacs de riz y compris les administrateurs de la cité », dira entre autres le coordinateur de la fondation, avant d’annoncer que la même répartition continue dans plus endroits du pays.
YK

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici