Le rapport d’activité du gouvernement présenté pour examen à l’Assemblée populaire nationale (APN), lors de la session annuelle de cet organe législatif national de la Chine, a attiré l’attention du monde entier. Ce rapport a permis au monde extérieur de mieux comprendre les objectifs et la feuille de route du développement économique de la Chine en 2024. De nombreux investisseurs internationaux y voient des opportunités offertes par la deuxième économie mondiale.


La dynamique actuelle de la croissance économique mondiale est insuffisante, et de nombreuses institutions internationales prévoient une croissance mondiale de cette année inférieure à 3 %. La Chine a fixé son objectif de croissance du PIB pour cette année à environ 5 %, ce qui est conforme aux attentes extérieures et envoie des signaux positifs au monde.


Les analystes soulignent qu’en 2023, le PIB de la Chine a augmenté de 5,2 % en glissement annuel, ce qui est nettement plus rapide que les taux de croissance économique des États-Unis (2,5 %), de la zone euro (0,5 %) et du Japon (1,9 %). Compte tenu de cette base élevée, l’objectif de croissance économique pour 2024 s’avère proactif. Au niveau mondial, le taux de croissance économique des pays développés s’est situé autour de 2 à 3 % ces dernières années, et la Chine a fixé son taux de croissance économique à environ 5 %, montrant ainsi sa détermination et ses efforts pour contribuer à la reprise économique mondiale.
Pour mettre en œuvre cet objectif, le gouvernement chinois a défini dix priorités cette année, dont la promotion vigoureuse de la construction d’un système industriel moderne, la mise en œuvre approfondie de la stratégie de renouveau national par la science et l’éducation, la stimulation de la demande intérieure et l’élargissement de l’ouverture de haut niveau. Grâce à ces feuilles de route, le monde voit plus clair les opportunités offertes par la Chine.


Il convient de souligner le développement de « nouvelles forces productives de qualité ». De nombreux médias étrangers estiment que ce domaine à fort potentiel de développement deviendra un catalyseur de la croissance économique, ce qui signifie que la Chine met un plus grand accent sur le mode de développement « innovant ». Le rapport d’activité du gouvernement mentionne l’optimisation et la mise à niveau de la chaîne d’approvisionnement industrielle.


À l’heure actuelle, dans le delta de la rivière des Perles, 95 % des composants d’un smartphone peuvent être disponibles en moins d’une heure ; dans le delta du fleuve Yangtsé, le « cercle industriel de quatre heures » des véhicules à énergie nouvelle a pris forme … Le renforcement de la résilience et la compétitivité de la chaîne industrielle dans le futur permettra aux entreprises de se développer davantage et donnera un nouvel élan au monde.


Dans le même temps, le rapport d’activité du gouvernement planifie de façon détaillée les industries émergentes et futures, l’innovation et le développement de l’économie numérique. Certaines analyses soulignent que les nouvelles énergies, l’économie numérique, l’intelligence artificielle, la fabrication haut de gamme, les soins de santé et d’autres industries font actuellement partie des principaux domaines d’intérêt de l’investissement étranger en Chine.


Le rapport d’activité du gouvernement insiste sur la nécessité de stimuler la demande intérieure. Qu’il s’agisse de cultiver et de développer de nouveaux types de consommation ou de stabiliser et d’accroître la consommation traditionnelle, un énorme marché de plus de 1,4 milliard d’habitants offre des opportunités gagnant-gagnant indispensables pour le monde entier.


L’ouverture est un autre message clé que le monde extérieur perçoit dans le rapport d’activité du gouvernement chinois de cette année. De l’assouplissement de l’accès au marché des services tels que les télécommunications et les soins médicaux, à l’élargissement du catalogue des industries encouragées pour les investissements étrangers, en passant par la mise en œuvre des huit actions visant à soutenir la construction de haute qualité de « la Ceinture et la Route », le rapport énumère un certain nombre de mesures visant à élargir l’ouverture, ce qui stimulera la confiance des entreprises multinationales.


« Les efforts constants déployés par la Chine pour promouvoir l’ouverture de haut niveau et optimiser l’environnement des investissements étrangers donnent à Sanofi une solide confiance dans son développement sur le marché chinois », a confié le président de Sanofi Greater China.
Dans le contexte actuel où les États-Unis et certains pays occidentaux cherchent à créer « de petites cours entourées de hauts murs », à faire le découplage et à rompre les chaînes d’approvisionnement, la Chine continue à élargir l’ouverture de haut niveau, injectant au monde une rare stabilité.


Selon le « Rapport d’enquête sur l’environnement commercial en Chine », publié en février dernier par la Chambre de commerce américaine en Chine, en 2023, les perspectives de développement des entreprises américaines en Chine devraient encore s’améliorer : 50 % des entreprises interrogées considèrent la Chine comme une destination de premier choix ou l’une des trois premières destinations d’investissement dans le monde.


Dans le contexte de l’intensification actuelle des conflits géopolitiques et de la morosité de la reprise de l’économie mondiale, il ne sera pas facile pour la Chine d’atteindre les objectifs prévus cette année. De plus grands efforts sont nécessaires. Mais comme le dit le rapport, les conditions favorables sont plus fortes que les facteurs défavorables. La Chine offrira de nouvelles opportunités au monde grâce à son nouveau développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici