Ce samedi, 24 Février le centre d’innovation et de recherche pour le développement (CIRD) en collaboration avec la maison d’édition L’Harmattan Guinée a organisé, dans un complexe hôtelier de Conakry, une cérémonie d’hommage au président d’honneur de l’Association des écrivains de Guinée, Lamine Capi Kamara. Cette rencontre a connu la présence de plusieurs hauts cadres guinéens en activités ou à la retraite, des enseignants-chercheurs, des écrivains, des anciens ministres, des parents et amis de l’élu du jour et autres élèves. On notait également la présence remarquée des anciens premiers ministres Ahmed Tidiane Souaré, auteur de plusieurs ouvrages, Kabinet Komara et François Loncény Fall.

Pour les organisateurs, M. Kamara mérite bien cet hommage anthume au regard de ce qu’il a fait pour notre pays en tant qu’enseignant, diplomate, ministre et continue de faire en tant qu’écrivain. D’après eux cela s’inscrit dans la continuité des hommages posthumes à Willams Sassine, Alimou Camara, Djibril Tamsir Niane, Nadine Barry.  

Dans son discours de circonstance, l’ancien Ambassadeur, Thierno Nabika Diallo, a rappelé qu’il est bon d’honorer la mémoire des morts. Mais c’est également une excellente initiative d’honorer les vivants qui sont des modèles de courage, d’abnégation, d’humanisme au service de la nation et de l’humanité.

Cet ancien ambassadeur soutient que M. Kamara, a le courage doublé de persévérance, engagé pour la construction d’une Guinée unie et prospère.

Il dit avoir côtoyé pendant longtemps Lamine Capi Camara. « L’histoire a voulu que nous fassions partie de la première promotion de l’université guinéenne dont la cérémonie de sortie a eu lieu le 14 Mai 1968 sous la présidence de feu Ahmed Sékou Touré, premier président de la République de Guinée », témoigne M. Diallo.

Il a enfin mis à l’occasion à profit pour féliciter la présidente du CIRD, Dr Safiatou Diallo et son équipe pour cette belle initiative.

A souligner que Lamine Capi Kamara est auteur de plusieurs ouvrages dont :

Safrin ou Le Duel au fouet, Présence africaine en 1991 ;

Guinée : sous les verrous de la révolution, L’Harmattan (essai) en 2012 ;

Les Racines de l’avenir : réflexion sur la Première République de Guinée, L’Harmattan 2012

Mariame Waraba : ou le destin d’une femme, L’Harmattan 2019.

Lamine Capi Kamara, né en 1940 à Kankan. Ancien prisonnier du Camp Boiro, il a enseigné dans les deux plus grandes universités guinéennes du pays, à savoir : Gamal Abdel Nasser de Conakry et Julius Nyerere de Kankan.

Il a été successivement membre du Bureau exécutif du Conseil transitoire national de la Guinée, ambassadeur en France, en Angleterre, en Espagne, au Portugal, en Suisse, auprès de l’Unesco et de la Francophonie, ministre des Affaires étrangères, ministre de l’Emploi et de la Fonction publique.

Ce romancier, autobiographe, essayiste, conteur, homme politique et diplomate est le président honoraire de l’Association des écrivains de Guinée.

Alhassane Barry et

Alpha Saliou Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici