Les conseillers nationaux et travailleurs parlementaires du conseil national de la transition (CNT) étaient fortement mobilisés ce mercredi, 31 janvier 2024 pour présenter leurs vœux de nouvel an à leur président, Dr Dansa Kourouma.

Au cours de cette cérémonie tenue à l’hémicycle, des intervenants dont le secrétaire général de l’institution et le porte-parole du bureau exécutif ont tour à tour vanté le leadership de Dr Dansa Kourouma, avant de lui souhaiter santé, courage, bonheur et plus d’efficacité pour continuer à diriger cet organe législatif.

En réponse aux mots aimables prononcés à son endroit, le patron du CNT a salué l’engagement et la détermination de tous les employés de son institution. A l’en croire, le CNT regorge des personnes merveilleuses qui l’aident nuit et jour dans l’atteinte des objectifs.

« Je remercie le tout Puissant Allah qui a mis sur mon chemin, le chemin de mon destin des personnes merveilleuses comme vous. Quand je venais au CNT, je vous garantis que je n’avais pas du tout confiance en ma personne. L’adversité, les critiques, l’animosité, le pessimisme et le scepticisme dont j’ai fait l’objet m’ont fait perdre une partie de ma confiance. Parce que je me disais est-ce que je serais en mesure de conduire les destinées de cette institution (CNT) sur la base des valeurs que je crois? Mais ce manque de confiance en moi a été vite dissipé par la qualité des personnes que j’ai rencontrées dans cette institution. Madame la première vice-présidente, vous êtes à la tête de ces personnes merveilleuses. Les gens pensent qu’une personne merveilleuse, c’est celle qui sait tenir des discours éloquemment ou qui a la facilité d’exprimer ses émotions par la parole. Une personne merveilleuse, ce n’est pas la capacité de communication mais c’est sa capacité d’accepter la différence. Une personne merveilleuse, c’est une personne qui sait s’accommoder avec la différence. Une personne merveilleuse, c’est une personne qui pense du bien pour autrui… »

Poursuivant, il a rendu un hommage mérité au président de la transition général Mamadi Doumbouya en ces termes : « Permettez-moi de rendre un hommage au Président de la République, le Général Mamadi Doumbouya. Beaucoup pensent que c’est parce que Dr Dansa Kourouma, est un grand leader qu’il parvient à avoir des résultats qu’il faut. C’est parce que devant moi, il y a un grand leader. Ce leader, c’est celui qui donne la carte blanche à la représentation nationale de critiquer les textes. Le grand leader, c’est celui qui ne s’interpose pas entre ses ministres et l’Assemblée et laisse les parlementaires poser les questions, critiquer l’action gouvernementale et apporter des amendements. Et ce grand leader, c’est celui qui ne fait pas d’injonction dans le fonctionnement des institutions de la République. Il laisse chaque institution se conduire dignement », dira-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici