Ce vendredi 12 Janvier 2024, la ministre du Plan et de la Coopération Internationale (MPCI), Rose Pola Pricemou a procédé à Conakry au lancement de la formation des agents chargés de la cartographie censitaire au compte du recensement général de la population et de l’habitation (RGPH-4). Cette rencontre organisée par le MPCI à travers l’Institut National de la Statistique (INS) a connu la présence des membres du gouvernement, des représentants des partenaires techniques et financiers (PTF) notamment l’UNFPA ainsi que plus de 950 agents présélectionnés.

 Le représentant pays de l’UNFPA, M. Francesco GALTIERI, salue l’engagement des autorités pour la réussite du RGPH4 à tous les niveaux. Malgré la crise liée à l’incendie survenue au dépôt pétrolier de Kaloum. Pour lui, la Guinée avance sûrement et solidement dans ce processus RGPH-4 à travers cette étape combien importante. « C’est une grande opportunité et une grande responsabilité pour les agents cartographes puisque c’est grâce à une carthographie fiable que les agents recenseurs vont être sûrs d’atteindre les populations de Guinée là où elles se trouvent. C’est vraiment une étape critique qui va permettre de garantir une réussite du RGPH-4. Pour cela, il faut un maximum de concentration et de sérieux durant cette formation sans rien laisser au hasard », déclare M. GALTIERI.

Dans son discours de circonstance, le Directeur Général de l’INS, Dr Makan Doumbouya, a exprimé toute sa reconnaissance aux autorités de la transition et aux PTF pour leur engagement et leur accompagnement dans la réussite du RGPH-4.

« La cartographie censitaire est une opération qui consiste à découper le territoire national habité en des zones géographiques simples et homogènes en vue de mieux planifier le dénombrement. Cela permet d’éviter des omissions et des doublons. Mais aussi avoir une estimation du nombre de population et de définir l’agenda de travail des agents de collectes« , a indiqué M. Doumbouya.

Avant de poursuivre en disant que cette opération fait appel aux techniques modernes de collecte notamment le système d’information géographique, l’utilisation des GPS et l’imagerie satellitaire. Sans oublier que pour mener à bien cette action, une phase pilote a été conduite en 2023 et qui a permis de tester le dispositif avant sa mise à l’échelle.

Le docteur Doumbouya précise qu’aux termes des inscriptions en ligne, 11 895 candidats ont été enregistrés parmi lesquels l’INS a présélectionné 950 selon l’âge, la disponibilité, le niveau d’instruction, la langue et l’expérience en termes d’enquête avec tablettes et la disponibilité. Il encourage les candidats à tout mettre en œuvre pour mieux cerner les thématiques mais aussi savoir leur responsabilité dans la réussite de cette opération combien importante.

De son côté, la ministre Rose Pola Pricemou a commencé par remercier les hautes autorités du pays, pour leurs engagements et leurs déterminations en faveur de la planification en général, et du développement de la statistique en particulier.

« Il y a environ trois mois, nous étions réunis ici dans le cadre du lancement des opérations de la cartographie censitaire pilote du quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH-4).

Cette opération de la cartographie censitaire pilote a permis de mieux préparer la phase principale de la cartographie censitaire du quatrième Recensement de la Population et de l’Habitation (RGPH-4) dont la cérémonie de lancement est célébrée ce matin.

L’objectif visé par cette formation de la cartographie est d’initier le personnel de collecte des données, sur les directives techniques et opérationnelles de la cartographie en vue d’exécuter la phase principale de terrain de la cartographie de manière efficace« , a indiqué Dame Pricemou.

Selon elle, la formation des agents de la cartographie se déroulera à Conakry et durera 21 jours dont 14 jours de formation théorique en salle et 7 jours d’exercice pratique sur le terrain. 

Rose Pola a rappelé que trois catégories d’agents seront retenues à l’issue de la formation. Il s’agit des superviseurs permanents, des chefs d’équipe et des agents de collecte ou cartographes.

Elle conclut son intervention en précisant : « Conformément à la vision du Président de la Transition, Chef de l’Etat, Son Excellence Colonel Mamadi DOUMBOUYA, des orientations ont été données par le Gouvernement à travers mon département pour la réalisation effective et réussite de cette opération de la cartographie censitaire sur toute l’étendue du territoire national.

Il est important à cet effet de savoir que la réussite de l’opération est à la responsabilité de tous les acteurs (responsables locaux, autorités administratives communales et préfectorales, acteurs politiques, etc.).

Ainsi, nous tendons la main à toutes et à tous, comme à l’accoutumée pour mobiliser les populations à la base à l’effet de soutenir l’organisation de la cartographie censitaire sur le terrain« .

Alhassane Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici