Le Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables (MPFEPV) à travers l’Inspection régionale de la PFEPV de la région de Conakry organise du 10 au 16 janvier courant une session de formation en faveur des femmes et filles.

Cette rencontre est placée sous le thème : « formation de 225 femmes et jeunes filles sur le leadership transformationnel et la gestion des organisations, l’égalité de genre, droits des femmes et compétences de vie courante, le développement personnel et professionnel, la citoyenneté, la prévention et la gestion des conflits de la région administrative de Conakry. »

Les participants sont venus des six communes de Conakry à travers les faitières des organisations des femmes et filles, des représentantes des femmes du conseil national de la transition (CNT) ainsi que des femmes leaders dans différents domaines.

La salle de conférence du centre d’autonomisation et d’entreprenariat des femmes et filles (CAEF) de Cameroun dans la commune de Dixinn a servi de cadre à cette retrouvaille féminine.

La cérémonie de lancement présidée par la Cheffe de cabinet du gouvernorat de la Ville de Conakry, Madame Kadiatou Ahmed Sylla, a connu la présence de l’inspectrice régionale, Madame Cissé Saran Condé, de la cheffe section promotion féminine, Madame Sylla Fanta Kourouma, entre autre.

Dans son discours de bienvenue, Madame Cissé a remercié les femmes et filles présentes pour leur engagement. Elle a insisté sur la nécessité pour les participantes d’être attentives et d’accorder le maximum de sérieux à la formation. Puisque, selon elle, les thèmatiques sont extrêmement importantes pour cette couche sociale. « Nous sommes très content de vous recevoir ici ce matin pour partager ces moments mais aussi des sujets très importants. Nous sommes ici à un rendez-vous de donner et de recevoir. En ce sens que certaines participantes ont beaucoup d’expériences dans ce domaine précis. L’idée étant d’avoir une même vision et une même compréhension de certains sujets qui nous interpellent tous« , a indiqué Saran Condé.

Elle précise enfin que les représentantes des communes de Ratoma et Dixinn, environ 80 femmes et filles vont suivre la formation du 10 au 11 Janvier. Celles des communes de Matam et Matoto les 12 et 13 janvier et on termine avec les femmes et filles de Kaloum et Kassa les 15 et 16 Janvier.  

De son côté, la Cheffe de Cabinet du Gouvernorat de la ville de Conakry a, dans son discours d’ouverture, demandé aux bénéficiaires d’être disponibles pour bien assimiler les thématiques dispensées. Kadiatou Ahmed Sylla a aussi formulé des vœux pour la paix, la quiétude sociale dans le pays durant cette année 2024 et les autres années à venir. Elle a précisé que le genre ne signifie pas femme au contraire le genre c’est l’homme et la femme. « Il n’est écrit nulle part que laver les assiettes ou faire la vaisselle sont réservées exclusivement aux femmes. Ce sont nos coutumes et nos mœurs mais aussi nos vieilles habitudes qui font que c’est la femme qui s’occupe de telle et que c’est l’homme qui s’occupe de l’autre. Donc, il s’agit de donner la même chance aux filles que les garçons pour avoir des femmes comme la gouverneure, Général à la retraite M’Mahawa Sylla et d’autres », explique Kadiatou Ahmed Sylla.  

A préciser que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise ne œuvre de la résolution 1325 /2000 du conseil de sécurité des Nations Unies visant la participation des femmes au processus de consolidation de la paix. Dans ce cadre, l’UNFPA, le PNUD et l’UNICEF ont bénéficié en Septembre 2022 d’un financement du Secrétariat du Fonds de consolidation de la paix (PBF) pour la mise en œuvre du projet « d’appui à la participation des femmes pour une transition inclusive et apaisée en Guinée ».  L’idée étant de contribuer à la prise en compte des besoins, préoccupations des femmes/filles et l’amélioration de leur participation active dans le processus de prise de décision pour une transition inclusive et apaisée.

Alhassane Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici