Après une interruption due à l’incendie du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum et aux fêtes de fin d’année, le procès des événements du 28 septembre 2009 a repris ce 8 janvier 2024. À la barre, Mohamed Condé, commandant du salon du capitaine Moussa Dadis Camara.

Après sa prestation de serment, Mohamed Condé témoigne en alternant français et maninkakan. Il dit que Toumba lui avait donné des consignes fermes, celles de ne pas laisser Dadis sortir. Sinon à son retour, il allait le mettre aux arrêts. Il a respecté les consignes. Quand Dadis est sorti de son bureau et venu dans la voiture, c’est lui-même qui est allé retirer la clé de la voiture et le faire entrer.

Mohamed Condé a été catégorique que Dadis n’est pas sorti, en tout cas par le salon. Il a fait savoir quand même qu’il y a une sortie à partir de la chambre de Dadis, pas de son bureau, mais que ceux qui sont au bureau ne peuvent savoir si quelqu’un est sorti de la chambre ou non. Il soutient être venu au bureau de Dadis vérifier sa présence à trois reprises, notamment à 13h et à 15h.

Après sa déposition, Mohamed Condé a répondu aux questions du président du tribunal et il répond en ce moment à celles du ministère public.

Guineenews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici