Le gouvernement guinéen a revu à la hausse jeudi le nombre de victimes de l’exposition du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum qui passe à 23 morts, ajoutant que « de nombreuses déclarations font état d’un nombre important de disparus”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici