Ce jeudi, 14 décembre 2023, la ministre du Plan et de la Coopération Internationale, Rose Pola Pricemou a lancé les travaux de la revue annuelle 2023 des termes de références avec l’Organisation des Nations unis pour l’enfance et l’éducation (UNICEF).

Le programme de coopération avec le gouvernement guinéen a été approuvé par le Conseil d’administration de l’UNICEF en septembre 2017 et s’aligne sur les priorités du Plan national de développement économique et social (PNDES). Et ledit programme émane du Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (PNUAD 2018-2022).

Au cours de cette année 2023, un nouveau programme de coopération a été élaboré à travers une approche programmatique ascendante et largement participative. L’objectif principal de la revue annuelle 2023 est d’examiner les progrès accomplis vers l’atteinte des résultats à la fin de la dernière année de mise en œuvre du programme 2018-2023, tirer les leçons majeures de mise en œuvre du programme finissant et de préparer les plans du travail pour l’année 2024. Il sera également question de capitaliser sur les changements positifs apportés au contexte de la programmation et d’examiner la performance du programme.

Selon le représentant de l’UNICEF en Guinée, cette rencontre permettra d’échanger sur la fin du cycle programmatique couvrant la période 2018-2023 et entamer une conversation relative au nouveau cycle de programme de coopération 2024-2028.

 Félix Kébo, ajoute que : ‘’les revues offrent une occasion privilégiée d’évaluer le chemin parcouru, de faire le bilan des succès tout en abordant de manière approfondie et objective les mesures correctrices nécessaire pour surmonter les obstacles persistants qui entravent la réalisation des droits des enfants, où tous les enfants ont la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel’’.

Dans son discours de circonstance la ministre Rose Pola a soutenu que l’objectif général vise à appuyer les efforts du gouvernement pour éliminer les principaux goulots d’étranglements qui font obstacle à la réalisation des droits de l’enfant en Guinée.

Elle précise que cette rencontre se tient à une phase cruciale du développement économique de la Guinée où le maitre mot est l’efficacité et l’efficiente prônées par le gouvernement de la transition.

 Madame Pricemou laisse entendre qu’en organisant cette revue, l’occasion propice est offerte aux participants de reprendre conscience des défis propres aux enfants et aux adolescents de la Guinée en vue d’envisager des solutions durables à y apporter. « Cette pratique devenue une tradition vise à capitaliser sur les changements positifs apportés au contexte de la programmation et à examiner la performance du programme en cours et au finissant. Pendant ces deux jours, l’accent sera mis sur le renforcement des échanges intersectoriels, sur les analyses des goulots persistants et sur les priorités sectorielles émergentes, tout en privilégiant les synergies entre ministères ».

’Au cours de cette dernière année de mise en œuvre, un nouveau programme de coopération animé de Programme de référence intérimaire 2022-2025 ainsi qu’un cadre de la Coopération des nations pour le développement durable a été élaboré à travers une approche programmatique, la priorité des intervention, la définition des voies de changement au niveau des résultats avec une articulation avec des ressources’’, a souligné Rose Pola Pricemou.

Alhassane Barry et

Ibrahima Sory Bangoura

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici