Le ministre  de la Culture, du tourisme et de l’artisanat, entouré de son secrétaire général et de sa cheffe de cabinet, les responsables de la culture, a animé un point de presse ce vendredi, 14 décembre 2023, pour annoncer officiellement la tenue de la 19ème édition du festival national des arts et de la culture (FENAC).

Elle se déroulera à Conakry du 12 au 16 décembre 2023, sous le thème : « L’art et la culture au service de la paix et de la cohésion sociale. »

Autour de cette conférence, plusieurs hauts cadres du secteur de la culture ont marqué de leur présence dont entre autres, le directeur national de la culture et du patrimoine historique et son adjoint, le commissaire général de FENAC, la directrice nationale adjointe du FODAC et les représentants des faîtières etc.

Plusieurs activités seront au menu durant ces jours de festivités, comme les compétitions entre les groupes artistiques, les animations devant le gouvernorat et plusieurs localités de la commune de  Kaloum, les spectacles sur les grandes figures, également aussi des expositions d’art visuel qui se feront au CCFG etc.

D’entrée de jeu, le commissaire général du comité d’organisation, Amine Touré, a étalé les activités réalisées  au préalable pour la réussite de la 19ème édition du FENAC,  << dès la prise de fonction de monsieur le ministre a demandé de lancer le FENAC en commençant par la quinzaine, avec un nouveau format, c’est-à-dire, ramener la culture au niveau des communautés. Donc, avant d’arriver au FENAC, on a organisé la quinzaine en 2022, qui a commencé par la présélection. Ensuite, la sélection. La présélection a permis à tous les quartiers de Conakry de compétir. A l’intérieur du pays, toutes les sous-préfectures ont compéti. Et cette phase a mobilisé plus 20000 artistes et encadreurs. Quant à la phase de sélection. Elle a permis aux communes de Conakry de compétir entre elles, pour sélectionner le meilleur spectacle au compte de la région de Conakry. Les 33 préfectures ont également compéti. Donc pour le FENAC, nous avons les meilleurs qui ont été sélectionnés », a-t-il déclaré.

Poursuivant il a énoncé les différentes activités prévues,  << pour le FENAC, nous avons aujourd’hui les meilleures des troupes artistiques qui vont représenter les huit régions administratives du pays. A cette occasion, 400 artistes vont compétir dans six disciplines et cela se déroulera dans deux espaces. L’espace du palais du peuple qui va recevoir les spectacles des percussions, des danses patrimoniales et de la musique traditionnelle. Le centre culturel franco-Guinéen lui va recevoir des spectacles de théâtre, de récital et de chorale. Parallèlement, il y a des innovations des communautés. » a-t-il expliqué.

De son côté, le ministre de la culture, du tourisme et l’artisanat, M. Alpha Soumah, a expliqué brièvement, l’historique du FENAC. « le FENAC, c’est une vieille tradition qui date des années ’’60’’, initié par le feu Ahmed Sékou Touré et ses camarades. Ils ont trouvé juste et utile de créer un évènement qui va créer de l’émulation à travers tout le pays. Et les meilleurs de ces compétitions sont ensuite invités de venir ici à Conakry participer à la phase finale qui s’appelle festival national des arts et de la culture. La 18ème édition à eu lieu 2018. Et nous, quand nous sommes venus. On a tenus à reconduire cet évènement, pensant que c’est juste. Il faut le faire. Parce que ça donne la possibilité aux hommes de la culture et les artistes de s’exprimer pleinement. C’est pourquoi, cette année, après la quinzaine des arts et de la culture. Nous avons tenu à innover ce festival. Car, beaucoup de pays ont pris le pas sur leurs festivals », a-t-il déclaré.

Évoquant les innovations de cette 19ème édition, le ministre a expliqué qu’en dépit du chant et de la danse qui faisaient ce festival, il y aura d’autres innovations, d’autres expressions. Car, d’après lui, la culture évolue. Il a cet effet dit, qu’ils se sont inspirés d’autres pays pour instaurer d’autres expressions des arts et de la culture à ce festival, comme le slam, le théâtre et surtout l’innovation marquante est la mise en place d’un village des communautés. Selon lui, cette innovation même s’inspire du thème central qui  est la culture  au service de la paix, la cohésion, le vivre ensemble. Et qui permettra aux différentes communautés de communier, d’échanger sur leurs modes de vie, leur culture etc.

Il est à noter que des prix seront décernés aux meilleures troupes qui remporteront les compétences. Et plusieurs actions seront mises en œuvre pour accompagner ces lauréats afin qu’ils puissent représenter le pays nationalement et internationalement aux festivals d’une part. Et de l’autre, pour améliorer leur créativité et leur activité. En plus, une professionnelle venue de Sénégal, Oumou Sy partagera son expérience et son expertise au profit des acteurs pour une bonne réussite de cette 19ème édition du FENAC.

Mohamed Dramé 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici