Ce mardi 5 décembre 2023, à la barre du tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la Cour d’Appel de Conakry, le Général Baffoé a été succédé par son ancien patron, le contrôleur général de police Valentin Haba qui directeur général de la police nationale sous l’ère CNDD en 2009.

Mais la partie civile semble insatisfaite d’abord en ce qui concerne la déposition du Général Baffoé et l’entame de celle de son chef à l’époque.

Selon Me Amadou DS Bah, même s’ils ont la certitude qu’il y a eu plus de 157 corps, ils restent encore sur leur faim.

« Le Général Baffoé s’était engagé dans une dynamique de disculper certains accusés, mais se rendant compte qu’il risquait même de se retrouver dans le box des accusés, il s’est ravisé et a accepté de revenir sur les faits qu’il avait déjà déposés devant les juges d’instruction. Il a confirmé toutes les déclarations qu’il avait tenues au moment des informations qui indiquent clairement que Toumba était à la tête d’un contingent qui était au stade et il a également vu Marcel. Et effectivement, cela corrobore avec la plupart des récits qui ont été tenus par la partie civile. Donc, nous sommes assez satisfaits de son témoignage. Aussi, aujourd’hui, nous avons la preuve que le Général Toto a commandité l’envoi de 2 camions au stade pour le ramassage des corps. Au préalable, le Général Sanoh avait déjà indiqué avoir lui-même fait envoyer au stade, quatre camions. Nous avons aujourd’hui donc, six camions et nous voulons savoir combien de corps ces camions ont pu transporter. Nous attendons notre tour de parole pour permettre au tribunal de comprendre les dégâts qui ont été causés au stade. Nous avons espoir que les débats vont nous mener vers les fausses communes. Pour le moment, ce n’est pas acquis, mais nous avons la certitude qu’il y a plus de 157 corps et le témoignage de l’ancien Directeur général nous a donné cette idée qu’il y avait bel et bien des camions », a-t-il martelé.

Thierno Kalifatou Doumbouya

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici