Les débats dans le procès opposant le parquet spécial à l’ex-président de l’Assemblée nationale du régime déchu,  Amadou Damaro Camara, Michel Kamano, Zenab Camara et Jin Sun Cheng alias ‘’Kim’’ se sont poursuivis ce jeudi, 30 novembre 2023 par devant la chambre du jugement de la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief) présidée par le juge Francis Kova Zoumanigui, avant d’être renvoyés au 11 décembre prochain. 

Cette 2ème journée de comparution du président de la 9ème législature guinéenne était axée sur la communication aux parties de ses titres de propriété, des relevés bancaires de ses comptes, mais également les factures payées à la société des eaux de Guinée(SEG),  à la société de l’électricité de Guinée (EDG) dans le cadre de la construction du site devant habité le siège de l’Assemblée nationale sis à Koloma. 

Après la communication de ces différentes pièces, les parties c’est-à-dire le procureur Mamadi Lazare Bauret et les représentants de l’agent judiciaire de l’Etat notamment Me Amadou Baben Camara et Me Ibrahima Kalil Camara ont sollicité un renvoi afin de leur permettre d’examiner les pièces fournies. 

C’est ainsi que le juge Francis Kova Zoumanigui a renvoyé l’affaire au 11 décembre prochain pour les observations des parties sur les pièces, la comparution de Michel Kamano, qui séjourne toujours à Tunis pour des raisons de soins. Mais aussi pour la suite des débats. 

A noter que Damaro Camara, hospitalisé à l’hôpital Sino-guinéen depuis plusieurs mois est poursuivi en compagnie de l’ex-1er questeur de l’assemblée nationale, Michel Kamano, 2ème ancienne questeur de l’assemblée nationale, Zenab Camara, patron des tours siamoises de Kakimbo, Cheng Jiin-Suey alias Kim d’avoir détourné un montant de 15 milliards de francs guinéens destinés à la construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale sis à Koloma. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici