A la faveur d’un point de presse ténu ce mercredi, 29 Novembre 2023 à Conakry, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Lansana Béa Diallo, annonce l’organisation prochaine d’un gala de boxe pour la première fois en Guinée. Lors de cette rencontre avec les hommes de médias, le ministre Diallo était accompagné du directeur de la communication et de l’information (DCI) de la présidence, Moussa Moise Sylla, du secrétaire général du département des sports, Billy Kaba, du directeur national adjoint des sports, MAS Barry mais aussi du boxeur et fils du ministre, Ibrahima Béa Jr Diallo ainsi que plusieurs autres cadres de l’administration.

Ce projet de « Fight For Africa » se déroulera du 15 au 16 décembre prochains sur l’esplanade du Palais du peuple, à Conakry.

Pour le ministre Béa, cet événement est d’envergure internationale et se tient pour la première fois en Afrique grâce à la vision du Chef de l’Etat, Colonel Mamadi Doumbouya. C’est aussi, selon lui, une occasion pour attirer des personnalités éminentes de la scène mondiale de la boxe ainsi que des touristes venus des quatre coins de la planète. Il laisse entendre que l’objectif principal est de mettre en avant le talent guinéen dans le cadre de la « boxe africaine » et de transmettre un message d’espoir aux jeunes tentés par des aventures périlleuses en Méditerranée. C’est également un moyen pour le chef du département des sports de relancer la boxe professionnelle en Guinée, et mettre en avant tous les grands talents dans ce domaine.

D’après le directeur national adjoint des sports, le gala marquera le retour sur le devant de la scène de grandes figures de la boxe mondiale, proposant également des combats de poids lourds prestigieux.

MAS Barry note également la participation d’invités renommés tels que le cinéaste Jean-Claude Van Damme, l’ancien boxeur américain Mike Tyson, les enfants du regretté Muhammad Ali, ainsi que d’autres personnalités contemporaines de la boxe africaine et mondiale.

À cette occasion, Ibrahima Béa Jr Diallo, fils de Lansana Béa Diallo, actuel ministre de la Jeunesse et des Sports, montera sur le ring. Cela se produira 25 ans après le sacre de son père, vainqueur du championnat intercontinental IBF au stade de Conakry.

Fort de son expérience de neuf (9) combats internationaux, marqués par sept victoires et deux nuls, Ibrahima Béa Jr Diallo promet de donner le meilleur de lui-même devant le public de son pays d’origine.

De son côté, le Directeur Moussa Moise Sylla, soutient que cet évènement sportif vise également à promouvoir la richesse de la culture guinéenne dans toute sa variété et sa diversité, contribuant ainsi au bien-être des artistes locaux.

Il a mis l’occasion à profit pour féliciter et encourager le ministre Béa pour avoir user de son réseau relationnel dans la boxe notamment pour mettre davantage la Guinée sur orbite. Pour lui, c’est une belle occasion de vendre l’image de notre pays à travers les trois piliers du Branting national qui sont : la promotion des investissements, la culture et le tourisme.

Alhassane Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici