Les lampions se sont éteints sur la deuxième édition du Festival sur le Milo ce vendredi 17 novembre 2023 dans la belle cité de Kankan Nabaya, une initiative de l’ONG ‘’Guinée culture’’ en collaboration avec les éditions Harmatan Guinée.

Durant cinq jours, ce festival a mobilisé les fils de la préfecture venus de Conakry et de l’étranger pour discuter ensemble non seulement des dispositions à prendre pour sauver le fleuve Milo, mais aussi parler de paix, unir les fils et filles de Kankan pour son développement.

Interrogé sur la question, Sékou Traoré, alias ‘’Cheick’’, a exprimé toute sa satisfaction sur le choix porté sur sa personne pour parrainer ce festival organisé sur la terre de ses ancêtres. À travers un message poignant, il lance un appel au peuple de Guinée de faire plus d’engagement vis-à-vis de la nation. Le développement de notre culture et de notre pays nous incombe, personne d’autre ne le fera à notre place. Le présent Festival vient de nous prouver que l’unité nationale et même africaine est possible à travers de tels évènements culturels. Pour preuve la participation de nos frères du Mali (les Dogons), de la Côte d’Ivoire, du Sénégal prouve à suffisance que l’Afrique peut s’unir.

L’action anthropique risque de faire disparaitre le fleuve Milo si rien n’est fait, mais au cours de ce festival les solutions pour le sauver ont été largement débattues, et les techniciens en la matière envisageront des mesures à prendre à cet effet. Il est aussi important d’attirer l’attention des autorités gouvernementales sur la question à travers ce festival, sensibiliser également ceux qui sont à la base de la destruction de ce fleuve afin qu’ils mettent fins à leurs actions nocives pour sauver notre Milo.

Au cours de ce festival, un prix a été décerné à Monsieur Traoré à cause de sa contribution pour la réussite du festival mais aussi son engagement pour le développement de sa préfecture. « Je suis très satisfait et ému dira-t-il pour cette distinction honorifique. C’est chez soi qu’on est mieux, si parmi tous les citoyens de Kankan j’ai bénéficié de ce trophée, je pense le mériter. Mais sans même ce trophée, je continuerais toujours à me battre, à m’engager pour le développement de Kankan, patriotisme oblige’’.

Par la même occasion ce valeureux fils de Kankan invite les kankanais à la culture de la paix, à s’impliquer pour le développement de leur préfecture. Surtout à sa jeunesse qu’il invite à se donner la main, à travailler ensemble et à venir investir dans la préfecture. Malgré qu’il réside aux USA, il travaille en Guinée, il remercie le bon Dieu pour les actions sociales et humanitaires qu’il a accompli, et cet esprit c’est à Kankan qu’il l’a acquis. C’est la preuve qu’il y a de la ressource en Guinée, il suffit de s’impliquer, savoir chercher et être attachant à son terroir. Il invite tout le monde à se soucier de ce qu’ils peuvent faire pour le pays et ne pas attendre tout de l’Etat.

Pour Madame Morel Marguerite Camara, ce   festival lui rappelle les festivités qui se passaient pendant leur jeunesse. ‘’Vous n’êtes pas sans savoir que nous, nous avons grandi sous la révolution. En ce temps, les festivals étaient organisés où toutes les couches y prenaient part. Cela m’a rappelé de bobs moments de rencontre, d’échange entre toutes les régions du pays. C’est un événement dont le qualificatif me manque parce qu’il y a longtemps que je n’ai participé à un tel évènement.

Les responsables hydrauliques de notre pays ont animé des conférences où ils ont expliqué les projets qui sont en cours dans ce secteur. Le festival en fait est un tremplin pour ceux qui veulent aider à restaurer le fleuve Milo. Le festival à tous ceux qui ne sont pas dans le secteur de l’eau de connaître les problèmes au niveau de ce secteur et particulièrement au niveau du fleuve Milo. Il permet aussi de parler de l’environnement, de réfléchir sur des questions climatiques et voir comment trouver des solutions afin de restaurer le Milo et tout ce qui est au tour de lui »

Balla Yombouno et Lamine Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici