Le Comité d’organisation du 22ème congrès mondial de l’AAEA prévu à Conakry en 2024 avec à sa tête Monsieur Aboubacar Camara, DG de la SEG a rencontré ce vendredi 3 novembre 2023 à l’hôtel Riviera les entreprises minières conduites par le Président de la Chambre des mines de Guinée.

L’objectif de la rencontre consistait à les convaincre d’associer leurs images, à travers le sponsoring, à cet évènement d’une importance capitale pour le secteur de l’eau de notre pays estampillé Château d’eau de l’Afrique de l’Ouest mais dont les citoyens peinent à trouver l’eau potable pour paraphraser Monsieur Aly Seydouba Soumah, Ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures.

Monsieur le DG de la SEG a démontré devant les miniers l’utilité d’investir dans le secteur de l’eau dont le taux de couverture en milieu urbain est de nos jours de l’ordre de 35%, ce taux dans la seule ville de Conakry est de 22%.

Pire, la Société des Eaux de Guinée dépense sur toute l’étendue du territoire national 22 milliards de francs guinéens et lorsqu’elle recouvre les factures après chaque deux mois, elle encaisse 4 milliards de francs guinéens soit un déficit de 16 milliards de francs guinéens.

Parlant de la ville de Conakry, le DG de la SEG a souligné un déficit de 250 000 m2 le jour pour un besoin d’investissement de 567 millions de dollars américains. La banque mondiale a accordé 200 millions de dollars à conditions que la Guinée trouve le gap de 367 millions de dollars d’ici deux mois auquel cas, elle réorienterait ses 200 millions de dollars ailleurs.

Un autre problème qui assaille le secteur de l’eau dans notre pays demeure la tarification. Actuellement la SEG vend 350 bidons de 20 litres ( soit 7 000 litres ) à seulement 700 francs guinéens.

L’information qui a effrayé l’auditoire est la suivante : 《 Dans les hôpitaux guinéens, la deuxième cause de maladie reste la mauvaise qualité de l’eau des forages consommée par les ménages.》dira Monsieur Aboubacar Camara.

Et l’un des avantages du 22ème congrès de l’AAEA est de faire la promotion des PME qui innovent dans le secteur en milieu rural en attendant l’arrivée des gros investissements.

C’est pour toutes ces raisons et non des moindres que la SEG compte sur l’accompagnement des miniers en particulier et de toutes les bonnes volontés en général pour l’organisation du 22ème congrès mondial et l’investissement dans le secteur de l’eau dans notre pays.

En réponse, le Président de la Chambre des mines de Guinée promettra d’organiser dans le plus bref délai, une rencontre entre le comité d’organisation et son institution afin que chaque entreprise minière s’y prononce en toute liberté.

Le PCA de la SEG, Monsieur Boubacar Baila Ly, dira, pour conclure que la réussite du 22ème congrès mondial de l’eau est la réussite des Miniers, son échec, est celui de tout le monde.

Les sociétés téléphonies sont les prochaines cibles du Comité d’organisation du 22ème congrès mondial de l’AAEA.

Toutes et tous derrière la SEG pour la réussite de cet important rendez-vous .

Par le Service de Communication et des Relations Publiques du MEHH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici