C’est à travers une déclaration faite jeudi, 24 août 2023 à son siège à Conakry par le secrétaire général du bureau de la jeunesse de Lansanayah, Mohamed Soumah que le président dudit parti, Fodé Bangoura a fait cette déclaration. Cela pour répondre à la sortie médiatique de ses détracteurs méconnus au nom des femmes et jeunes du parti tenue lundi dernier sur les antennes d’une télévision privée de la place.

Dans ladite déclaration, Fodé Bangoura n’a pas manqué de souligner : « Si l’objectif de ces détracteurs était de prouver leur soutien et leur fidélité à leurs commanditaires, pour nous, l’objectif inavoué n’est autre qu’une stratégie de déstabilisation du PUP par des manœuvres mensongères polluant ainsi l’atmosphère au sein des militantes, militants et sympathisants du PUP. Mais, qu’ils sachent qu’iis sont démasqués par les vrais militants du Parti » dénonce t-il.

Un parti qui, selon son président, a traversé des périodes les plus difficiles de son histoire. Il a fallu que certaines filles et fils loyaux se donnent les mains pour relever le défi et faire revenir le PUP sur l’échiquier politique Guinéen.

« Le PUP n’est ni communautariste, ni régionaliste, ni ethnocentriste, il est tout simplement un parti national ouvert à tout guinéen qui croit à sa philosophie politique et son programme » déclare t-il.

C’est pourquoi dit-il, nous invitons les militants, militantes et sympathisants du parti, à rester sereins mobilisées dans le respect des statuts du Parti pour barrer la route aux détracteurs du PUP. 

Il a également invité à l’unité et à la concorde au sein de tous les organismes du parti de la base au sommet, à la mobilisation dans le cadre de cette lutte pour la sauvegarde des acquis démocratiques de la paix et de l’unité.

C’est dans cet esprit qu’il a, au nom des militants, militantes et sympathisants du PUP pris à témoins le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et l’opinion nationale des propos tenus & l’antenne le lundi, 14 Août 2023 par un certain Almamy Samory Kaka.

Pour rappelle selon lui, en 2017 les mêmes détracteurs et leurs commanditaires avaient raconté que le PUP a été vendu au fils du Pr. Alpha Condé à 13.000.000.000 GNF, 10 pickups et 30 motos. Des faits qui n’ont jamais eu lieux.

A noter que c’est les responsables du parti de la zone spéciale de Conakry qui ont pris part à la rencontre.

Sékouba Kourouma 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici