CHENGDU, 29 juillet (Xinhua) -- Des feux d'artifice lors de la cérémonie d'ouverture de la 31e édition estivale des Jeux mondiaux universitaires de la FISU, à Chengdu, capitale de la province chinoise du Sichuan (sud-ouest), le 28 juillet 2023. (Photo : Jiang Hongjing)

Les Jeux mondiaux universitaires de la FISU à Chengdu permettent de démontrer l’ouverture et l’hospitalité de la Chine au monde, a estimé lundi la journaliste sénégalaise Diacounda Sene dans une interview accordée à Xinhua.

Ce membre de l’Association internationale de la presse sportive, qui avait couvert la 26e Universiade d’été à Shenzhen en Chine en 2011, a dit être impressionnée par la transformation qu’elle a pu observer depuis sa dernière visite dans le pays il y a douze ans.

« Le niveau d’organisation des Jeux ici est incroyable », a assuré Mme Sene, en faisant référence au centre de presse principal.

La journaliste a fait l’éloge des installations et des technologies de pointe ainsi que des services exceptionnels de l’événement, en particulier le point de change de devises à l’intérieur du centre de presse, qu’elle avait rarement vu dans une installation de ce genre.

« Les installations et les services nous permettent de nous sentir chez nous et nous offrent les meilleures conditions de travail », a-t-elle estimé.

« Les personnes que j’ai rencontrées en Chine essaient toujours de m’aider et de communiquer dans ma langue », a ajouté Mme Sene, saluant l’ouverture d’esprit du peuple chinois et sa volonté de s’ouvrir au monde et d’accueillir chaleureusement tous les visiteurs des quatre coins de la planète.

  La vaste population et la nature disciplinée et travailleuse du peuple chinois ont contribué au développement rapide du pays.

« La logique est simple : dix personnes travaillant ensemble pour un objectif commun seront certainement plus fortes que l’effort de deux personnes », a jugé la journaliste, soulignant la solidarité du peuple chinois.

Fascinée par la culture chinoise, Diacounda Sene s’est montrée très intéressée par les costumes traditionnels et la peinture chinoise, et plus particulièrement par l’étiquette du thé chinois.

« L’autre jour, j’ai assisté à une séance de service de thé traditionnel chinois et j’ai vraiment apprécié », a-t-elle avoué. « Ce n’est pas seulement la saveur du thé, mais aussi la façon particulière dont il était servi qui a attiré mon attention. »

Elle est également impatiente de voir les pandas, l’un des adorables symboles de la province du Sichuan, dont Chengdu est le chef-lieu.

« Je n’ai jamais vu de pandas en personne, alors j’ai vraiment hâte de les voir », a confié Mme Sene. « Les gens de mon pays aiment aussi cet animal. »

En tant que bonne amie du Sénégal et de l’Afrique dans son ensemble, la Chine a contribué à la construction de grands projets d’infrastructure, notamment de chemins de fer, qui ont amélioré les moyens de subsistance des populations africaines, a dit la journaliste.

Les Jeux mondiaux universitaires de la FISU à Chengdu démontrent la philosophie d’ouverture et de partage de la Chine, ainsi que sa volonté sincère de communiquer avec le monde, a-t-elle ajouté, se disant convaincue qu’un tel esprit d’ouverture et d’hospitalité contribuera au développement mondial.

XINHUA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici