Après une longue période marquée par des crises au sein du milieu footballistique occasionnant la mise en place du Comité de Normalisation de la Fédération Guinéenne de Football (CONOR), le Premier ministre,  Dr Bernard Goumou en présence des représentants de la CAF et FIFA, s’est engagé pour créer l’unité entre les acteurs. Trois jours d’échange ont permis de resserrer les rangs entre les membres statutaires et les acteurs locaux.

Ce mardi, les délégués de la CAF et de la FIFA ont animé une conférence de presse pour faire une restitution des échanges qu’ils ont eus avec les membres statutaires.

L’honneur est revenu à la Président du CONOR, Mme Sy Mariama Satina Diallo, d’indiquer qu’après cette rencontre, la crise est désormais derrière nous. « Ce consensus que nous avons enfin obtenu va nous permettre d’adopter les statuts pour pouvoir avancer. La (FIFA) et la (CAF) qui étaient prévues sont arrivées, cela a rendu les choses les plus faciles », a-t-elle confié.

Sur la même lancée, Antonio Souaré de souligner que tout le monde a mis la balle à terre : « Je crois que les choses se sont rapprochées et nous allons nous retrouver dimanche avec les membres statutaires, les présidents de clubs pour que les petits points qui nous opposent soient discutés. Mais je pense que c’est déjà acté, c’est déjà accepté, tout le monde a mis la balle à terre», a noté l’ancien président de la FEGUIFOOT.

Intervenant, Jacques DIENE, responsable gouvernance CAF a soutenu que cette passion du peuple guinéen pour le football est connue. « Ça nous donne aujourd’hui l’obligation de retourner à une situation normale de son football. On doit tous travailler pour sortir de cette transition le football guinéen, c’est une lutte de noblesse. Nous avons eu une réunion fructueuse avec tous les acteurs et c’est rassurant. C’est une avancée considérable. Il faudra adopter les statuts à présent pour aller vers les élections et mettre un comité exécutif pour établir une véritable stratégie de développement du football guinéen. Le football guinéen le mérite, le peuple guinéen le mérite », a-t-il précisé.

Pour sa part, Gelson Fernandez, Directeur Afrique FIFA a estimé qu’ils sont tous satisfaits des engagements pris par le Gouvernement guinéen dans la mesure où  il souhaite supporter, appuyer et accompagner le football et la fédération Guinéenne de football afin d’avoir un football à la hauteur du potentiel guinéen. « Avec le comité de normalisation, il n’y a pas de plan stratégique de développement. Donc notre souhait, est d’aller vite aux élections qui seront transparentes », a dit le Directeur Afrique FIFA.

Amadou Mouctar Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici