Désormais, les importations des supports audio et vidéo et ainsi que les appareils servant de reprographie des œuvres littéraires et artistiques sont subordonnées à la présentation d’un visa ou d’une autorisation délivrée par le Bureau Guinéen du droit d’auteur (BGDA).

C’est une décision de directeur général des douanes le général de brigade Moussa Camara qui a signé une note circulaire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici