A moins d’une semaine de sa prise de fonction, le Directeur général de l’Autorité de régulation du secteur des jeux et pratiques assimilées (ARSJPA), Mamadou Cissé passe à l’offensive. Ce mardi, M. Cissé a tenu sa première rencontre dans le cadre d’une prise de contact avec les acteurs du secteur des jeux. Étaient présents des représentants de LONAGUI, GUIGAMES, AGOGO JEUX, GENIUS BET, FULLI BUSINESS, BET ONLIVE, SUN CITY, YELLOUBET. L’initiative vise d’une part à partager les nouvelles orientations en termes de collaboration, et d’autre part à recueillir les préoccupations et attentes des acteurs.

Introduisant, le Directeur général de l’Autorité de régulation du secteur des jeux et pratiques assimilées (ARSJPA) , Mamadou Cissé a rappelé que cette première rencontre  est une réunion de prise de contact des opérateurs agrées à date qui sont en exercent sur le terrain aussi bien en physique et en live. « L’objectif est de partager la vision de l’ARSJPA, les grandes missions qui nous attendent, les chantiers à batture et leur rassurer que la Direction de Régulation ne soit pas une police dans leurs dos mais d’abord un conseil qui va les aider à être mieux organiser dans un partenariat gagnant-gagnant et que chacun puisse jouer sa partition », a-t-il situé.

Nous avons aussi profité de cette occasion poursuit M. Cissé pour attirer leur attention sur la protection des mineurs.« Nous constatons de plus en plus que des mineurs s’adonnent aux jeux de hasard. C’est très dangereux pour une nation.  L’avenir des enfants en dépend.  C’est pourquoi, nous avons attiré leur attention qu’ils (les prestataires) doivent prendre leur disposition pour éviter que les enfants puissent s’en donner aux jeux de hasard. Je n’ai pas manqué aussi d’attirer leur attention sur la protection des parieurs. Comme je l’ai toujours dit, que le citoyen qui met un pari fait souvent au détriment de certaines dépenses de sa famille.  Et que le jeu doit gagnant, le parieur doit être aussi rassuré que le gain, quand il gagne, c’est le juste prix et quand il perd, il doit être rassuré qu’il a perdu et qu’il n’y a pas eu de fraude », a expliqué le DG de l’ARSJPA.

Dans la même dynamique, renchérit-il, j’ai attiré leur attention sur le fait que c’est sur la transition que le Colonel Mamadi Doumbouya a pris cette décision de mettre en place l’ARSJPA pour protéger la société mais aussi défendre les intérêts de l’Etat dans ce secteur.« Aujourd’hui,  tout le monde doit jouer le jeu de la transparente. Nous serons intransigeants sur cette question de transparence. Nous allons mettre tous les outils qu’il faut en place pour que la transparence soit de mise aussi sur le plan technique et juridique. Que tout le monde se mette dans cette vision. Nous sommes un pays qui cherche le développement et le secteur des jeux embrasse aujourd’hui en Guinée presque 1, 5 milliards à 2 milliards dollars et que l’Etat doit gagner son compte dedans pour pouvoir contribuer à impulser le développement des investissements en cours par l’État dans les secteurs de base », a-t-il rassuré.

A l’image des autres participants, le Directeur général de Guinée Games, Soufane Raoul junior, a soutenu que cette initiative est une très bonne nouvelle pour le secteur des jeux. « Nous savons que dans tous les pays, ce secteur est régulé par une autorité de régulation. Cela permet de créer une concurrence saine et loyale. Et, c’est bénéfique non seulement pour l’État en termes de recettes mais aussi pour les parieurs. Nous encourageons et tenons à remercier le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya pour cette nouvelle dynamique qu’il a impulsée au secteur des jeux et qui est bénéfique pour les acteurs…Nous sommes pleinement conscients de ce que le régulateur attend nous et qui est dans un premier temps organiser le secteur du jeu, augmenter les recettes de l’Etat, protéger les parieurs, avoir des jeux responsables qui protègent les mineurs… », a conclu M.Soufane.

A rappeler que l’ARSJPA veille au respect des objectifs de la politique des jeux et des paris, exerce la surveillance des opérations de jeu ou de paris et participe à la lutte contre les sites illégaux et contre la fraude, …

Amadou Mouctar Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici