Le projet de construction des aérodromes régionaux, constitue l’un des axes stratégiques de la
politique nationale de développement du secteur des transports. L’objectif est la construction et la
modernisation des infrastructures aéroportuaires en conformité avec les normes internationales afin
de promouvoir le développement du trafic aérien national.
L’aérodrome de Faranah sera reconstruit avec les caractéristiques suivantes :
-Une aérogare,
-Une Tour de contrôle,
-Une piste rigide de 2, 5 km de long sur 30 mètre de large,
-Un parking pour les visiteurs,
-Des Terminaux passagers,
-Un air de stationnement des avions,
-Une voie de circulation,
Installation d’équipements de navigation, de sureté et de métrologie, le tout clôturé.
La durée d’exécution des travaux est de 12 mois. A terme, l’aérodrome accueillera des avions de type
ATR pour desservir et assurer le trafic domestique. Il sera possible de rejoindre les pays de la sousrégion : Sénégal, Liberia, Côte d’Ivoire….
Après le message de bienvenue des sages et les noix de colas, le Gouverneur de la région de Faranah,
dira « ce projet va permettre la mobilité des citoyens de notre pays, je veillerai particulièrement à la
mise en œuvre des travaux, c’est un devoir citoyen ».
Pour le Ministre des Transports, le Président de la Transition a ouvert la voie au développement
socio-économique de notre pays avec la construction d’infrastructures dans le secteur des
transports. Ce projet de reconstruction constitue l’un des axes stratégiques et prioritaires du Colonel
Mamadi Doumbouya.
Le Premier Ministre soutiendra que le Gouvernement va honorer ses engagements pour donner un
souffle nouveau à la région de Faranah. « Le Président de la Transition a mis en place une politique
publique efficace pour assurer toutes les missions de l’Etat vis à vis des citoyens. Ce, pour redonner
espoir à la jeunesse et aux femmes de notre pays » rassure Dr Bernard Goumou.
La participation de l’État guinéen pour la construction des aérodromes régionaux s’élève à hauteur
de 59 920 000 dollars américains.

Porte-Parolat /La Cellule de Communication du Gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici